Samedi 28 novembre 2020

Immobilier : Cleveland, la ville américaine où il faut investir

Par Investir dans le marché immobilier aux USA avec INVEST US | Publié le 30/05/2020 à 20:06 | Mis à jour le 30/05/2020 à 20:16
Immobilier Cleveland

On la surnomme The Forest City. Trésor du Middle West, deuxième ville de l’État de l’Ohio, posée sur le bord du lac Erié, Cleveland est connue pour son paysage verdoyant, ses lieux culturels, son renouveau économique... Mais pas que ! Elle est aujourd’hui la destination américaine qui permet le plus fort taux de rentabilité en matière d’investissement locatif. Nous vous expliquons pourquoi il faut investir à Cleveland.

 

 

 

Un ticket entre $55,000 et $65,000

55,000 à 65,000 dollars est le ticket d’entrée pour acheter une maison à Cleveland. Et en matière d’investissement locatif, dans cette ville du Nord-Est des États-Unis, on peut compter sur une rentabilité supérieure à 13 % ce qui en fait la première ville américaine où il fait bon investir, et en toute sécurité.

Durement touchée par la crise de subprimes en 2008, il lui a fallu près d’une décennie pour se relever et se stabiliser. Il faut dire qu’elle est le berceau du plus important marché de la santé aux États-Unis et habrite à ce titre, un centre de congrès médical dédié à la santé et à l’innovation. De même, ce sont pas moins de 10 sociétés du Fortune 500 qui ont leur siège social dans la région de Cleveland, dont l’équipementier Goodyear Tire, Firstenergy, Sherwin Williams ou encore Eaton Corporation. Enfin, Cleveland est définitivement orientée vers le sport, un marché très lucratif aux États-Unis. Elle est la maison de trois grandes équipes sportives, dont les fameux Cleveland Cavaliers, lesquelles rapportent annuellement plusieurs milliards de dollars à la région.

 

Immobilier Cleveland

Bien immobilier à acquérir, à Cleveland

 

Une ville jeune

8e économie des États-Unis en terme d’emplois de la jeune génération, elle a créé 85.000 emplois au cours des dernières années et a enregistré un bon de 91% dans le nombre de résidents ayant un “bachelor degree”.

Le marché locatif dans l’Ohio est composé en grande partie d’employés dans le secteur de la santé, de la biotechnologie – berceau du marché de la santé oblige - mais également dans le secteur manufacturier et des grandes industries, nombreuses dans la région. Le marché locatif est aussi constitué de nombreux étudiants qui fréquentent les collèges et universités de l’État. 

Les millennials, cette jeune génération synonyme d’innovation et de changements culturels, représentent une large partie de locataires en centre-ville, où 63% de la population a entre 18 et 34 ans. À Cleveland, la croissance de la population des jeunes actifs est parmi les plus élevées du pays, l’emploi et le faible coût de la vie continuent d’attirer des hordes de jeunes diplômés.

Les taux d’occupation des logements de Cleveland est de l’ordre de 98% et les ventes de logements sont en hausse de 12% avec une vraie stabilité de location puisque les locataires restent entre 4 et 8 ans.

Aux États-Unis, le taux de rentabilité locative est généralement compris entre 4 et 7 %, qu’il s’agisse d’appartements, de lofts, de maisons individuelles ou des townhouses. Avec un taux de rentabilité supérieur à 13 %, Cleveland se démarque incontestablement des autres villes américaines.

 

Immobilier Cleveland

 

Vous souhaitez investir à Cleveland ?

Pour en savoir davantage sur INVEST US qui vous accompagne dans votre investissement immobilier à Cleveland

 

Immobilier Cleveland

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à New York

ALERTE INFO

La Maison-Blanche pourrait mettre fin au Travel Ban

La Maison Blanche envisage d'annuler les interdictions d'entrée pour la plupart des citoyens non américains qui se trouvaient récemment au Brésil, en Grande-Bretagne, en Irlande et dans 26 autres pays

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.