Avec le coronavirus, la vente d’armes à feu augmente aux États-Unis

Par Rédaction - New York | Publié le 16/03/2020 à 21:08 | Mis à jour le 16/03/2020 à 21:20
Vente d’armes à feu

Aux États-Unis, si une file d’attente se forme devant les magasins, ce n’est pas seulement pour acheter des denrées alimentaires et autre papier toilette. Certaines armureries voient la vente d’armes à feu et de munitions augmenter en même temps que le nombre de cas confirmés de coronavirus s’alourdit. Et il y a un rapport de cause à effet.

 

Se prémunir des conséquences de l’épidémie 

Dans les États les plus touchés par le Covid-19, les observateurs remarquent une forte hausse du nombre d’armes vendues. C’est le cas notamment pour la Californie, l’États de New York et l’État de Washington. Selon les armuriers, le profil des acheteurs varie, il s’agit tant de néophytes que d’habitués. Tous ont cependant la même motivation : se prémunir des conséquences de l’épidémie dans leur quotidien. Selon un reportage d’un média américain, « les acheteurs ont peur de ce qui arrivera si les gens sont à court de nourriture et de fournitures, et qu’ils doivent protéger leurs familles ».

Armes usa

 

Il existe plusieurs raisons à cette soudaine ruée sur les armes à feu, dans un pays où la vente des armes est souvent contestée et la National Rifle Association ( NRA ) montrée du doigt. Certains acheteurs craignent un effondrement de l’ordre social. D’autres que des gouverneurs ou maires utilisent leurs pouvoirs d’urgence pour restreindre les achats d’armes, comme l’a déjà fait un maire dans l’Illinois.

Certains recherchent aussi une protection supplémentaire, principalement des munitions, au cas où le coronavirus contraindrait la plupart des entreprises et des commerces à fermer.

 

La NRA applaudit

Depuis fin février, les ventes en ligne de munitions ont aussi bondi. Le détaillant Ammo.com a ainsi connu une augmentation exponentielle de ses ventes depuis une quinzaine de jours, que l’entreprise attribue aux inquiétudes du public concernant la pandémie actuelle, indique USA Today.

Le National Rifle Association (NRA) et d’autres partisans des armes à feu ont applaudi cette hausse des ventes. “Vous n’en avez pas besoin, jusqu’à ce que vous en ayez besoin”, a tweeté de son côté le fils de Donald Trump ce week-end, à propos des armes à feu.

 

Armes USA

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale