Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 3277

Le travel ban sera levé en novembre, selon 3 conseillers de la Maison Blanche

Par Rédaction - New York | Publié le 20/09/2021 à 16:22 | Mis à jour le 21/09/2021 à 17:00
Un passeport américain et la question du Travel ban

Les voyageurs européens vaccinés pourront enfin de nouveau se rendre aux États-Unis depuis l'UE et le Royaume-Uni à partir de novembre 2021, devrait annoncer ce lundi le président Biden, selon trois conseillers de la Maison Blanche qui se sont confiés à Politico.

 

Une victoire diplomatique majeure pour Bruxelles et Londres. Ainsi, d’ici quelques semaines, les expatriés européens bloqués aux États-Unis depuis mars 2020 pourront de nouveau sortir et entrer librement des États-Unis. Un véritable soulagement !

 

Le travel ban enfin levé en novembre

Enfin ! Il avait été imposé par Trump en mars 2020 et maintenu par Joe Biden lors de sa prise de fonction à la Maison Blanche. Le travel ban sera enfin levé en novembre pour les voyageurs vaccinés en provenance de l’Union européene et de l’Angleterre, selon les confidences de trois conseillers de la Maison Blanche.

Depuis mars 2020, seuls les citoyens américains, leurs familles immédiates, les titulaires d'une carte verte et ceux bénéficiant d'exemptions d'intérêt national pouvaient circuler librement entre États-Unis, l’Union Européenne et Royaume-Uni.

Le changement de cap de la Maison Blanche intervient au début de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York et marque l'aboutissement de semaines d'intense diplomatie entre Washington, Londres et Bruxelles et intervient en pleine friction entre Washington et Paris.

 

Fin du travel ban : une bonne nouvelle pour le tourisme

Une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme qui craignaient la semaine dernière que le travel ban reste en vigueur jusqu’en 2022, suite aux déclarations du coordinateur de la réponse au coronavirus de la Maison Blanche, Jeff Zients, qui avait déclaré au Conseil consultatif américain du voyage et du tourisme que l'administration ne prévoyait pas d'assouplir immédiatement les restrictions de voyage, et donc de ne pas lever le travel ban, citant les nombreux cas de variant Delta aux États-Unis et dans le monde.

0 Commentaire (s) Réagir