Mercredi 1 décembre 2021
TEST: 3277

70 à 150 millions d’Américains pourraient contracter le covid-19

Par Rédaction - New York | Publié le 13/03/2020 à 14:19 | Mis à jour le 13/03/2020 à 14:34
Coronavirus États-Unis

Entre 70 et 150 millions de personnes pourraient attraper le covid-19 aux États-Unis, selon une projection transmise au Sénat américain et rapportée par une parlementaire.   

 

70 à 150 millions d’Américains contaminés

L’élue démocrate à la Chambre des représentants Rashida Tlaib s’exprimait jeudi lors d’une audition des membres de la force spéciale dédiée à la lutte contre le Covid-19 dans le pays. « Le médecin attaché au Congrès - Brian Manhoan - a dit au Sénat qu’il s’attendait à ce qu’entre 70 et 150 millions de personnes finissent par contracter le coronavirus aux États-Unis », a-t-elle déclaré, confirmant des informations de médias américains.   

De son côté, l’épidémiologiste Marc Lipsitch, de l’université américaine de Harvard, prédit que le coronavirus « ne pourra finalement pas être maîtrisé » et qu'il infectera jusqu'à 70 % de l’humanité d’ici un an. Des prévisions assez pessimistes à nuancer puisque Marc Lipsitch anticipe l'étape suivante dans un article nourri de prédictions publié dans magazine The Atlantic, intitulé 'You’re Likely to Get the Coronavirus'. Mais si les chiffres avancés par l’universitaire sont alarmants, le développement de ses prévisions le sont nettement moins. Il précise en effet que la plupart des « futurs infectés » n’auront pas de maladies graves ni même de symptômes, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses personnes testées positives au virus.

 

1 % de décès

Si le médecin Brian Monahan demande, de son côté, au Sénat, de se préparer au pire, rappelons que 80% des cas sont bénins, et le taux de mortalité se situe autour de 1%, selon les dernières estimations communiquées mercredi au Congrès par Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses et figure emblématique de la recherche aux États-Unis. Il y a deux semaines, le taux de mortalité se situait à 2 %

En 2018, les maladies cardiaques, première cause de décès par maladie aux États-Unis, ont fait 650.000 morts en 2018, et la grippe et la pneumonie ont elles causé, combinées, 60 000 morts. 

Les projections liées au nouveau coronavirus sont toujours à nuancer. En 2014, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains concernant Ebola prévoyait plus d’un million de personnes infectées. En réalité, moins de 30 000 personnes l’ont été.   

0 Commentaire (s) Réagir