Samedi 31 octobre 2020

Coronavirus : « 40 % à 70 % de l’humanité sera infectée sous un an »

Par Rachel Brunet | Publié le 26/02/2020 à 17:21 | Mis à jour le 27/02/2020 à 02:06
Propagation coronavirus

Alors que le virus contre lequel aucun vaccin n’a pour l’instant été mis au point, commence à toucher l’Europe, particulièrement l’Italie du nord, l’épidémiologiste Marc Lipsitch, de l’université américaine de Harvard, prédit que le coronavirus "ne pourra finalement pas être maîtrisé" et qu'il infectera jusqu'à 70 % de l’humanité d’ici un an. Des prévisions assez pessimistes à nuancer.

 

Le coronavirus tue 2 % des personnes contaminées

L 'OMS se refuse encore à employer le terme de pandémie. Mais le scientifique Marc Lipsitch anticipe l'étape suivante dans un article nourri de prédictions publié dans magazine The Atlantic, intitulé 'You’re Likely to Get the Coronavirus'. Mais si les chiffres avancés par l’universitaire sont alarmants, le développement de ses prévisions le sont nettement moins. Il précise en effet que la plupart des "futurs infectés" n’auront pas de maladies graves ni même de symptômes, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses personnes testées positives au virus.

Ce postulat fait écho aux propos d'une équipe de l'Inserm, menée par la chercheuse Vittoria Colizza, laquelle estime que "six cas importés sur dix en moyenne peuvent ne pas avoir été détectés". Et de rajouter "Les caméras thermiques ne sont pas en capacité de détecter toutes les personnes qui déjà infectées car toutes ne déclarent pas de symptômes." Voilà de quoi mettre le holà aux propos très nombreux d’internautes se plaignant du peu d’infrastructures mises en place, dans les aéroports notamment, point de passage des voyageurs revenant de lieux où la propagation est la plus forte, l’Asie.

Rappelons toutefois que le coronavirus, est mortel dans 2 % des cas de contagions. Tandis que la grippe est mortelle dans 0,2 % des cas.

 

 

Le Covid-19 difficile à détecter

L'épidémiologiste étaye sa pensée quant à la gravité du virus et estime que "cela ne signifie pas que tous auront des maladies graves", comparant l'effet du Covid-19 à celui de la grippe. "Comme pour cette maladie qui met souvent la vie en danger des personnes atteintes de problèmes de santé chroniques et d'un âge avancé, la plupart des cas passent sans soins médicaux", souligne-t-il, ajoutant qu'"environ 14% des personnes atteintes de la grippe ne présentent aucun symptôme". 

Subsiste une question : quelles sont les solutions pour se protéger du virus ? Sur son compte Twitter, l'épidémiologiste soutenait le dimanche 23 février que "la plupart des choses que nous pouvons faire pour ralentir la propagation du virus - isolement, mise en quarantaine, distanciation sociale, annulation des rassemblements publics... - ne peuvent être que temporaires" mais que "les vaccins, s'ils deviennent disponibles, pourraient constituer une solution à long terme". Ce à quoi travaillent d'ores et déjà plusieurs laboratoires pharmaceutiques. 

À ce jour, aux États-Unis, 57 cas de coronavirus ont été déclarés, principalement sur le côte Ouest. Rappelons que depuis le début de l’hiver, 15 millions de cas de grippe ont été diagnostiqués aux États-Unis, 140,000 hospitalisations ont été recensées et 8500 décès dont 54 enfants sont à déplorer, selon le US Centers for Disease Control and Prevention.

 

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.