Mercredi 24 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Quand faut-il convertir son permis de conduire français en Italie ?

Par Emmanuelle Révillion | Publié le 01/11/2017 à 00:33 | Mis à jour le 01/11/2017 à 12:25
Photo : La « Motorizzazione Civile » s’occupe en Italie de convertir les permis étrangers / Pixabay
convertir permis de conduire italie

Lors d’une expatriation, la question de la conversion du permis de conduire se pose. La rédaction vous explique les démarches à suivre en Italie.

Vous résidez en Italie et vous voulez savoir s’il est obligatoire de convertir son permis de conduire en un permis italien ? C’est une question récurrente chez les expatriés mais il est parfois difficile de trouver une explication claire.

Si vous venez tout juste d’arriver sur le territoire, il ne vous sera pas demandé d’effectuer aussitôt des démarches de conversion de votre permis. A la différence des personnes provenant d’un pays non européen, pour qui cette procédure est obligatoire après seulement un an de résidence dans le pays. Néanmoins, vous ne pourrez utiliser votre document français indéfiniment et le ministère des Transports italien conseille de le faire au plus vite. En effet, cela vous sera utile si vous souhaitez pouvoir le renouveler ou en obtenir un duplicata en cas de perte, de vol ou de détérioration.

 

Les limites d'utilisation du permis de conduire français en Italie

Deux cas de figures se distinguent alors concernant la date limite d’utilisation de votre permis français. Si vous disposez d’un document sur lequel est inscrit une durée de validité, répondant donc au nouveau format mis en place au niveau européen depuis 2013, vous pouvez conduire en Italie sans problème jusqu’à la date inscrite. Une fois cette dernière dépassée, il vous faudra procéder à la conversion. Si vous détenez l’ancien modèle du permis, ne présentant aucune durée de validité, vous êtes autorisé à utiliser ce dernier seulement pendant les deux ans qui suivent l’établissement de votre résidence sur le sol italien.


La procédure

La demande de conversion peut se faire directement au Bureau de la « Motorizzazione Civile ». Il est également possible de commencer la démarche en ligne, en remplissant le formulaire numéro TT2112, que vous pourrez facilement trouver en suivant sur Internet.

Un certain nombre de documents vous seront ensuite demandés. Aussi, n’oubliez pas de prendre avec vous, en version originale et accompagné d’une photocopie, un papier d’identité, votre codice fiscale et votre permis de conduire en cours de validité. Vous devrez également fournir deux photos d’identité ainsi que des attestations de paiement de 10,20€ sur le c/c 9001 et de 32€ sur le c/c 4028 (bulletins pré-imprimés disponibles dans les bureaux de postes ou dans les bureaux de la Motorizzazione).

Attention, si votre permis approche fortement de sa date d’expiration, s’il n’est déjà plus valide ou si vous détenez l’ancienne version sans aucune limite : vous pourrez toujours faire la demande mais à condition de fournir un certificat médical de moins de trois mois, sur papier timbré d’une valeur de 16€, avec photo. En plus de l’original, une photocopie vous sera encore une fois demandée.

A votre retour en France, vous pourrez demander le rétablissement de votre permis de conduire initial. A condition de l’avoir obtenu avant votre expatriation, dans une auto-école française et que votre résidence normale soit à nouveau déclarée dans l’Hexagone.

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet