Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’Italie, cinquième investisseur en France en 2018

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 08/05/2019 à 00:05 | Mis à jour le 08/05/2019 à 14:36
Photo : L'Italie a un surplus commercial de 10 milliards pour 2018 dans son échange avec la France
Investissements italiens en France

Les investissements étrangers en France ont atteint le plus haut niveau de ces 10 dernières années. Et l’Italie continue à occuper un rôle de premier rang avec près de 100 projets d’investissements et plus de 1.500 emplois créés ou maintenus sur le territoire français en 2018.

« Les liens historiques entre la France et l’Italie justifient la coopération la plus étroite possible, car nos destins mais aussi nos économies sont inséparablement liées », rappelle l’Ambassadeur de France en Italie Christian Masset, pour évoquer l’intensité des échanges entre la France et l’Italie, encore au beau fixe l’année dernière.

Le rapport 2018 sur les investissements étrangers en France, publié en avril dernier par Business France, atteste de la confiance des investisseurs étrangers avec 1.323 projets, soit 2% en plus que l’année précédente. Il souligne en outre l’importe présence italienne en France : 94 nouveaux projets d’investissements ont été lancés en 2018 dans l’Hexagone, soit 7% des investissements étrangers. Des projets d’investissements qui ont permis de créer ou de maintenir 1.502 emplois sur le territoire français et qui situent l’Italie comme le cinquième pays investisseur en France en 2018.
Au total, plus de 1.700 entreprises françaises sont contrôlées par un investisseur italien. Et ces filiales françaises de groupes italiens emploient environ 63.000 individus sur le territoire.
Parmi les entreprises italiennes qui emploient le plus en France, on trouve les assurances Generali et le groupe FCA (Fiat Chrysler), avec 7.000 postes de travail chacune.

80 milliards d’euros

La France se voit ainsi confirmée comme le premier pays de destination des projets d’investissements italiens lancés en Europe (37% des projets italiens), suivie par l’Espagne (14%) et l’Allemagne (14%).
« Le niveau de nos échanges parle tout seul : on parle d’environ 80 milliards d’euros », ajoute Christian Masset. Et ces rapports commerciaux profitent à l’Italie : « La Péninsule a un surplus commercial de 10 milliards pour 2018 dans son échange avec la France », précise l’Ambassadeur de France en Italie. « Un échange rentable qui démontre une ouverture réciproque qui est le symbole de l’Europe que nous construisons ensemble », conclut-il.

En 2018, 40% des projets italiens sont relatifs au développement d’activités déjà existantes en France. « Une tendance qui peut être interprétée comme un signal de confiance envers le marché français », selon Business France. Les acquisitions d’entreprises françaises par des sociétés italiennes, représentent quant à elles 22% des projets. Parmi eux, le laboratoire pharmaceutique Chiesi qui s’est renforcé en France avec le rachat de NH.Co, entreprise située à Nice, spécialisée dans les intégrateurs alimentaires.

A noter, les projets d’investissements italiens en France proviennent de 14 régions de la Péninsule, dont plus de la moitié de Lombardie (33% des projets italiens lancés en France) et d’Emilie Romagne (18%). Leur destination : la quasi-totalité du territoire français (11 régions sur 13), même si les régions Ile-de-France (34% des projets) et Auvergne Rhône-Alpes (15%) prévalent.
Les entreprises italiennes se montrent particulièrement dynamiques dans les activités de production (25% des projets), ce qui confirme la présence historique des industries traditionnelles italiennes sur le territoire français.
Soulignons également l’importance des projets en Recherche & Développement (11% des projets italiens lancés en France). L’Italie se situe d’ailleurs comme le deuxième pays au niveau mondial à investir en R&D en France, après les Etats-Unis (26%) et à égalité avec l’Allemagne (8%).

Avant l’Italie, les principaux investisseurs étrangers en France, demeurent les Etats-Unis (18% des investissements), l’Allemagne (14%) et le Royaume Uni (9%).

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

SOCIÉTÉ

Les habitudes françaises à oublier en Italie

France-Italie, évidemment, chacun a ses petites manies. Toutes les attitudes françaises à mettre au placard pour mieux vivre dans la Péninsule, sans heurter nos amis italiens.

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.