Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 1

Le Français Dominique Meyer, futur directeur de la Scala de Milan ?

Scala Milan Scala Milan
Dominique Meyer devrait commencer son mandat en février 2020 |@Andrzej Otrębski Wikimedia Commons
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 18 juin 2019, mis à jour le 18 juin 2019

C’est le Français Dominique Meyer qui devrait prendre la tête du théâtre de la Scala de Milan, dès février 2020. Son nom sera en principe dévoilé officiellement le 28 juin prochain.

Le choix du nouveau surintendant de la Scala a été pris ce mardi, même s’il ne deviendra officiel que le 28 juin lors de la prochaine réunion du conseil d’administration. Et c’est le Français Dominique Meyer qui prendra très probablement cette fonction dès février 2020, après avoir quitté le prestigieux Opéra de Vienne qu’il dirige depuis 2010 et à l’issue du mandat de l’actuel directeur de la Scala, Alexander Pereira.

Ce mardi matin, au terme de la réunion de la Fondation lyrique, le maire de Milan Beppe Sala n’a pas mentionné directement le nom du Français Dominique Meyer, mais il l’a laissé sous-entendre, tout en spécifiant qu’il ne s’agissait pas d’Alexander Pereira, l’actuel surintendant. Or l’autre candidat en lice, Carlos Fuortes, directeur de l’Opéra de Rome, s’est défilé de la course il y a quelques jours.
Le nom sera dévoilé officiellement le 28 juin. « Ces dix jours doivent permettre de mettre au point les détails techniques », a précisé le maire de Milan. Et notamment le passage de relais entre le directeur sortant et son successeur.

« L’affaire Arabie Saoudite »

Alexander Pereira, directeur depuis 2014, voit son mandat prendre fin en février prochain. Il avait exprimé le souhait de poursuivre un nouveau mandat. Mais cela lui a été refusé. En mars dernier, il avait en effet fait face à une polémique – « l’affaire Arabie Saoudite » - due à un possible financement de la Scala par des fonds saoudiens, à hauteur de 15 millions d’euros. L’hypothèse d’entrée du gouvernement arabe dans le conseil d’administration de la Fondation, directement géré par le surintendant sans consulter les membres selon ces derniers, avait attiré une levée de boucliers à l’encontre d’Alexander Pereira, faisant ainsi tomber la possible reconduction de son mandat.

Il y a 14 ans, un autre Français était à la tête de la prestigieuse Scala de Milan, Stéphane Lissner.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 18 juin 2019, mis à jour le 18 juin 2019

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions