Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ipsos : ce que pensent les Italiens des Français, et inversement

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/06/2019 à 00:03 | Mis à jour le 25/06/2019 à 12:51
Photo : L'image positive que les Français se font de l'Italie n'est pas forcément réciproque.
Français Italiens opinion

Dans le cadre du Comité scientifique des Dialogues franco-italiens pour l’Europe, les relations entre les deux pays, vues par l’opinion publique ont été passées au crible par l’Ipsos. Si les vives tensions de ces derniers mois se reflètent dans les résultats du sondage, les opportunités pour une relance du dialogue se profilent.

“Les Italiens, les Français et l’Union européenne”. Deux échantillons de 1.000 personnes – 1.000 Français et 1.000 Italiens - ont été interrogés par l’Ipsos entre le 5 et le 13 juin, avec la contribution d’EDF et Edison et la supervision du politologue Marc Lazar, à l’occasion de la deuxième édition des « Dialogues franco-italiens pour l’Europe », qui se sont tenus jeudi dernier à Paris. Une initiative lancée par l’université Luiss de Rome et Sciences PO Paris, en collaboration avec le think tank The European House-Ambrosetti.

Premier constat : l’image que les Français se font de l’Italie reste relativement positive (61%) mais ce n’est pas forcément réciproque. Seuls 53% des Italiens ont une bonne image de la France et de ses habitants. Côté français, près des deux tiers (64%) disent même éprouver de la sympathie pour les Italiens et pour 6% uniquement ils leur sont hostiles. Alors que seuls 25% des Italiens éprouvent de la sympathie pour leurs cousins, 33% de l’antipathie.
Le qualificatif qui décrit le mieux chacun ? 61% des Français estiment que les Italiens sont des « séducteurs », 29% des Italiens considèrent que les Français sont des « personnes méprisantes ».

Les Italiens et les Français s’accordent toutefois sur un point : les rapports entre les deux pays se sont dégradés au cours des dernières années (pour 52% des Français, 59% des Italiens), principalement du fait des récentes tensions entre les gouvernements. En cause notamment, la gestion de la crise migratoire qui a été perçue négativement pour 32% des Français et pour 40% des Italiens. Le signe que les opinions publiques ont perçu les nombreux sujets de tensions entre les deux côtés des Alpes, des migrants à la crise libyenne, en passant par la position sur les « gilets jaunes » ou encore le déficit italien.

Les personnalités politiques préférées
Côté politique, c’est Matteo Salvini la personnalité italienne préférée en France avec 19% des opinions positives. Reste que 42% des opinions sont malgré tout négatives à l’égard du chef de la Ligue. Le président du Conseil n’est quant à lui apprécié qu’à 18% alors que le vice premier ministre et chef du mouvement 5 étoiles à 15%. Quant au regard des Italiens vers la France, la personnalité politique française plus populaire dans la Péninsule est Marine Le Pen à 30%, devant Emmanuel Macron qui ne remporte la préférence qu’à 20%.

La culture pour relancer la relation franco-italienne
Maintenir des relations bilatérales positives reste considéré pour les Français comme pour les Italiens, comme important, bien que pas essentiel. Et c’est la culture qui pourrait relancer la bonne entente, selon les opinions publiques. Chacun reconnaît le « patrimoine historique et culturel » de l’autre comme emblématique du pays, et c’est en matière de politique culturelle que les relations franco-italiennes actuelles sont les meilleures, considèrent les interrogés.

Attachement à l’Europe
Malgré les résultats des élections européennes marquées par la nette victoire en Italie de la Ligue (34,3 des suffrages) et celle du Rassemblement national en France (23,3% des voix), les Italiens comme les Français se déclarent attachés à l’Europe (59% en France, 54% en Italie), les europhobes restants minoritaires dans les deux pays.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Cipolla 68 mer 26/06/2019 - 19:02

Bonjour, sont 24 ans que je vive en France, moi aussi je disait que le français était Spocchioso (méprisant) mais de prêt... C'est pas vrai... De tout.... Il faut juste le connaître... Et toutes nos différences disparessent... ?

Répondre
Commentaire avatar

Rital3 lun 01/07/2019 - 11:45

Tout à fait d'accord avec vous ! D'un côté comme de l'autre des Alpes, il y a des imbéciles partout qui généralisent, le plus souvent sans savoir. Ou alors le copain du copain du copain qui a dit que..... Tout est affaire de respect. Comme partout. Quant aux politiques, je crois qu'il est préférable d'éviter le sujet car comment juger des femmes ou hommes élus dans un autre pays que le sien ? Connait-on parfaitement la politique d'un pays sinon que de l'intérieur ? Conclusion : respecton-nous tel que nous sommes. Signé : une franco-italienne qui aimerait que les tensions entre les 2 pays soient assainies.

Répondre

Vivre à Milan

VIE PRATIQUE

Où faire ses courses à Milan : les marchés et boutiques à connaître

Marchés aux puces, brocantes, marchés agricoles, outlet de luxe ou encore les lieux où faire ses courses en vrac... Nous avons recensé tous les lieux indispensables pour vivre à la milanaise.

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.