Inclusion digitale : 6.000 jeunes formés par Crédit Agricole et Save The Children

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/11/2022 à 17:39 | Mis à jour le 20/11/2022 à 17:48
enfant avec un casque devant son ordinateur portable

Un an après le lancement du projet destiné à contraster la pauvreté éducative digitale des jeunes, Crédit Agricole Italia et Save The Children présentent un bilan positif mené dans une centaine d’écoles sur le territoire.

 

« Connexion digitales », l’initiative destinée à contraster la pauvreté digitale sur le territoire, et particulièrement dans les lieux les plus défavorisés en Italie, fête son premier anniversaire. A cette occasion, Save The Children, soutenu par Crédit Agricole Italia pour la réalisation de ce projet de grande ampleur, tire son premier bilan des actions menées.

Un bilan encourageant puisque 100 écoles ont été impliquées dans 57 villes et 17 régions de la Botte - 44% dans le Sud du pays, 30% dans le Centre et 26% dans le Nord -, pour plus de 1.000 enseignants et 6.000 élèves en Italie.
Le projet mené par l’ONG et la Banque verte a notamment obtenu la collaboration et la supervision scientifique du CREMIT (Centre de recherche sur l’Education aux Médias, à l’innovation et à la Technologie, de l’Université Catholique du Sacré Cœur de Milan).

« Connexions digitale » ayant pour ambition de se développer sur une période de trois ans au total,  38 écoles poursuivront le parcours entrepris en 2021-2022, alors que 62 autres établissements ont rejoint l’initiative au début de l’année scolaire 2022-2023.Toutes sont situées dans des quartiers des grandes villes italiennes où la pauvreté éducative et digitale pèsent particulièrement.

 

Investir sur les jeunes afin de les aider à faire émerger des potentiels fondamentaux

« Les valeurs qui distinguent notre Groupe nous voient activement engagés pour les nouvelles générations, qui ont plus que jamais besoin de meilleures compétences numériques et informatiques pour être les protagonistes de l'avenir de notre pays. Le soutien au projet triennal Save the Children découle de cette conviction, qui a le mérite d'investir sur les jeunes des réalités périphériques afin de les aider à faire émerger et valoriser des potentiels fondamentaux pour atteindre des objectifs personnels et professionnels ambitieux », a déclaré Giampiero Maioli, Directeur de Crédit Agricole en Italie, ajoutant que « le succès de la première année est un point de départ important auquel nous sommes fiers d'avoir contribué ».

 

Un apprentissage des outils de communication digitale pour grandir comme des citoyens numériques actifs

Concrètement, les 6.000 élèves qui ont profité de cette éducation digitale, ont vu leur école se doter d’une newsroom, un environnement technologiquement équipé afin de permettre la production de contenus digitaux. Les jeunes sont invités à s’y raconter, ou à relater la réalité de leur territoire en utilisant les technologies avec compétence et conscience. Une manière également, de développer leur action civique pour promouvoir un changement positif dans le contexte dans lequel ils vivent.
Au cours de cette première année, le programme a été ciblé sur la réalisation de quatre produits de communication digitale, entre « Ecriture digitale » et « Podcasting ». Les élèves impliqués ont ainsi réalisé de nouvelles pages Wikipedia/Vikidia, des pétitions en ligne relatives aux thématiques ou problématiques les concernant. Concernant les Podcasts, les classes ont par exemple élaboré des enquêtes agrémentées d’interviews.

A ce jour, quelque 372 productions ont été menées à terme : 20% concernent des thématiques liées à la sauvegarde de l’environnement et 50% narrent la réalité du territoire concerné. La deuxième année du cycle didactique est cette fois centrée sur les méthodologies du « Récit numérique » à travers la puissance communicative des images vidéo et photographiques.

Une évaluation a également été lancée pour permettre de définir les compétences numériques acquises par les jeunes bénéficiant du programme. "Connexions digitales" apparaît ainsi comme l'une des seules expériences en Italie destinée à promouvoir un processus d'acquisition et de certification des compétences numériques dans les écoles ainsi qu’une plus grande capacité à les utiliser consciemment pour grandir en tant que citoyens numériques.

Grâce à ces activités, 90% des enseignants estiment que les méthodologies utilisées sont en mesure de motiver les élèves à apprendre et 95% soulignent l'impact positif sur le travail en groupe, d’après le premier bilan annuel. Plus de 85% des enseignants ont par ailleurs trouvé une plus grande confiance et compétence dans l'utilisation des outils numériques.

Les salariés de Crédit Agricole engagés au titre de « Volontaires de Valeur »

Crédit Agricole Italie a également impliqué ses collaborateurs dans le projet. Certains des « Volontaires de Valeur » - nom que le Groupe a donné aux actions bénévoles impliquant les salariés de ses entreprises - se sont mis à l'épreuve en créant des capsules vidéo collectives utilisées dans la plateforme de contenus pédagogiques du projet. Les questions concernaient les thématiques de durabilité environnementale, d'innovation et plus généralement des questions considérées comme prioritaires par les élèves. Le début d'un parcours qui verra cette année encore des collaborateurs du groupe Crédit Agricole en Italie et de Save the Children travailler ensemble sur de nouvelles problématiques et avec de nouvelles écoles.

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale