Lundi 8 mars 2021

Crise politique en Italie : Une victoire en demi-teinte pour G. Conte

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/01/2021 à 15:47 | Mis à jour le 20/01/2021 à 15:52
Parlement italie

Secoué par Matteo Renzi, le premier ministre italien a obtenu la majorité du Parlement lundi et mardi. Son gouvernement est sauvé, mais sort affaibli. Une partie d’échec s’annonce désormais.

La crise politique italienne n’est sans doute pas vraiment finie. Suite au retrait des deux ministres d’Italia Viva le 13 janvier, Giuseppe a sauvé, de peu, son gouvernement. Il a obtenu la confiance de la chambre des députés lundi, celle du Sénat mardi, et n’est donc pas contraint à démissionner. Pour autant, l’avenir du deuxième gouvernement de Giuseppe Conte risque d’être semé d’embûches. La majorité obtenue n’est que relative. Après une chasse ardue aux soutiens ces derniers jours – pour remplacer le sept députés et les 18 sénateurs Italia Viva -, Conte a recueilli sans problème la majorité absolue de la Chambre des députés avec 321 voix lundi. Au Sénat le lendemain, 156 sénateurs ont voté en faveur de Giuseppe Conte. Il ne s’agit que d’une majorité relative, obtenue grâce à l’abstention décisive de sénateurs de Italia Viva ; l’adhésion de trois sénateurs à vie, une dizaine de sénateurs du groupe Mixte qui ne font référence à aucun parti. Deux autres se sont soustraits à l’opposition, et un à Italia Viva. Résultat, le gouvernement de Giuseppe Conte sort affaibli. Il a sans doute perdu le contrôle d’importantes commissions parlementaires, ce qui risque de réduire sa marge de manœuvre, compliquer le passage de réformes difficiles comme la loi électorale ou le vote d’écarts budgétaires pour affronter la crise économique.

Un double échec pour Matteo Renzi

Le patron d’Italia Viva (IV) a quant à lui perdu son pari. Le parti finit à l’opposition, alors qu’il espérait soit renforcer le gouvernement, soit peut-être augmenter la présence de ministres IV. Matteo Renzi a de plus perdu certains soutiens comme le sénateur Riccardo Nencini qui a voté en faveur du gouvernement, et deux autres députés ont fait savoir qu’ils ne souhaitaient pas faire partie de l’opposition.

Giuseppe Conte a soutenu devant le Parlement que « ce qui s’est passé constitue une blessure indélébile ». Et en affirmant que « la confiance a été perdue », il semble exclure un futur rapprochement avec Matteo Renzi.
Dans les prochains jours, le premier ministre devrait chercher à élargir le périmètre de la majorité actuelle (formée par la coalition du PD, M5S et Leu) en constituant un quatrième pilier centriste.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

INTERVIEW

Joséphine Falchetti : Une entrepreneuse française durable, en Italie

La Française installée en Italie, a quitté sa carrière dans la finance pour s’investir en faveur de l’environnement. Partie d’une société agricole, elle œuvre également pour la restauration de forêts.

Que faire à Milan ?

ART

Palazzo Reale : L’histoire de vie des Femmes de l’Art

L’exposition Le Signore dell’Arte raconte les incroyables histoires de 34 talentueuses artistes femmes italiennes des XVIème et XVIIème siècles, déjà modernes pour leur époque. A voir aussi en ligne !

Expat Mag

Journée des droits des femmes

Journée des droits des femmes : 20 femmes exceptionnelles à découvrir

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, découvrez les portraits de 20 femmes exceptionnelles rencontrées par nos éditions locales à travers le monde