Lundi 25 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cinéma - Le triomphe de l’Italie à Cannes

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/05/2018 à 14:34 | Mis à jour le 20/05/2018 à 14:46
Photo : Marcello Fonte reçoit le prix d'interprétation masculine, des mains de Roberto Benigni
Festival Cannes italie

Le cinéma italien a marqué son grand retour sur la croisette. Le 71ème Festival de Cannes a récompensé l’Italie avec deux prix prestigieux : ceux du meilleur acteur et du meilleur scénario.


Les lumières du tapis rouge de Cannes se sont éteintes samedi soir dernier, à l’issue de la 71ème cérémonie de clôture du Festival du cinéma.
Si le cinéaste japonais Hirokazu Kore s’est vu récompensé par la Palme d’or pour son film Une affaire de famille, l’Italie a aussi largement brillé.


Prix du meilleur scénario

Applaudi pendant plus de 10 minutes à l’issue de sa présentation en sélection officiel dimanche 13 mai, le film Heureux comme Lazzaro (Lazzaro Felice) a reçu le prix du meilleur scénario. Egalement ovationné par la presse transalpine, cette dernière décrit le troisième long-métrage d’Alice Rohrwacher comme une sorte de « Forrest Gump à l’italienne » ou encore une « fable poétique », un « conte merveilleux, riche en métaphores ».
Heureux comme Lazzaro raconte l’histoire de Lazzaro, un jeune paysan qui vit dans une communauté rurale du Latium, encore soumise à une société féodale (abolie en 1982) où une famille noble traite les paysans comme des esclaves modernes. Lazzarro reste un personnage solaire, bon et généreux malgré les moqueries. Vingt ans plus tard, Lazzarro et les siens vivent en ville, où ils se trouvent toujours exploités, mais différemment.

Le film est déjà dans les salles de cinéma italiennes. Il faudra attendra le mois de juillet pour le voir en France.


Prix d’interprétation masculine

Roberto Benigni est monté sur scène samedi pour remettre le prix du meilleur acteur à l’Italien Marcello Fonte, interprète de Dogman, un toiletteur canin très apprécié. Jusqu’à ce que l’homme voit son quotidien perturbé avec le retour de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui rapidement, rackette et brutalise le quartier. Marcello se laisse ainsi entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il est amené à faire l’apprentissage de la trahison, puis de l’abandon…avant d’imaginer une vengeance féroce.


Après plusieurs rôles secondaires, ce n’est qu’en 2018 que Marcello Fonte sort véritablement de l’anonymat en se voyant offrir par le réalisateur Matteo Garrone (aussi réalisateur de Gomorra), le rôle principal de Dogman.


Discours de clôture incendiaire d’Asia Argento

L’actrice et réalisatrice Asia Argento est montée sur scène ce samedi 19 mai lors de la cérémonie de clôture du Festival. Celle qui était l’une des premières accusatrices de Harvey Weinstein en octobre 2017, a dénoncé les agissements du producteur américain dans un discours incendiaire : « En 1997, j'ai été violée par Harvey Weinstein, ici-même à Cannes […] Je veux faire une prédiction : il ne sera plus jamais le bienvenu à Cannes », a-t-elle annoncé dans son témoignage glaçant, soutenue par la présidente du jury Cate Blanchett. Son discours a marqué un moment fort du Festival.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 CommentairesRéagir