Mercredi 26 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME – L’Italie en accès limité

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 11/05/2017 à 08:53

 

Face à l'invasion de touristes, à partir du 1er juin, le Cinque Terre ne seront accessibles qu'en accès limité. Une App permettra d'analyser la situation en temps réel. Le gouvernement planche en outre sur une façon de réglementer le flux de touristes à Venise et à Rome.


Il ne sera bientôt plus possible de décider au dernier moment de passer la journée aux Cinque Terre (si l'affluence est trop grande), joyaux de la côte Ligure. Lors du pont du 25 avril, plus de 4.000 personnes se sont accordées une petite balade le long de l'étroit sentier dominant la mer entre Monterosso et Vernazza. Une foule telle qu'il était  difficile de marcher. Les visiteurs étaient près de 100.000 rien qu'en avril.

Aussi, pour préserver la beauté des lieux mais surtout un patrimoine fragile, le maire du village de Monterosso et le président du parc des Cinque terre ont décidé de limiter le flux de touristes en fixant une limite. A partir du 1er juin prochain, l'accès aux 100 kilomètres de sentiers sera ainsi réglementé et limité à travers une App, Cinqueterre Hiking. Elle permettra de signaler en temps réel le flux et conseiller des parcours alternatifs. Une occasion pour découvrir de nouvelles promenades, souvent méconnues.


Bientôt Venise et Rome
Des ponts bondés, des queues interminables dans les musées et les églises, des vaporetti qui débordent, des parking remplis? Si Venise compte 54.000 habitants, elle se retrouve littéralement envahie par 30 millions de touristes par an. Aussi, la question de limiter le flux des visiteurs s'est souvent posée pour la ville. Reste que le débat, quasi tabou, a toujours fait polémique.

Le ministre de la culture Dario Franceschini a malgré tout annoncé que « tout ou tard, des réglementations d'accès seront nécessaires », en citant les exemples de Piazza San Marco à Venise et de la Fontaine de Trevi à Rome, assaillie elle aussi par des millions de touristes, parfois vandales qui plus est.
Pour autant, le maire de la Lagune, Luigi Brunaro, s'est déclaré cette semaine « non favorable à un ticket payant » pour entrer dans la ville, tout en ajoutant qu'il pensait à la mise en place d'une carte de services, sans en donner les détails.

Ces dernières semaines, la fontaine de Trevi, la plus fameuse fontaine romaine, a été la cible de plusieurs touristes nageurs, qui n'ont pas hésité à y plonger. Sans habits parfois.
Hier, la maire de Rome Virginia Raggi, dans l'émission télévisée Porta a Porta, a appelé le gouvernement à l'aider à protéger les monuments, notamment en augmentant le nombre de policiers. En attendant, un arrêté municipal devrait interdire aux passants et touristes de s'arrêter devant le bassin.

La sous-secrétaire à la culture Ilaria Borletti Buitoni a déclaré quant à elle « comprendre les raisons du maire de Monterosso ». Et d'ajouter : « l'objectif est de valoriser tout le pays, tout cet extraordinaire musée qu'est l'Italie et qui mérite d'être connu par un tourisme attentif et durable ».

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

Retrouvez tous nos articles de la rubrique « Escapade »

Marie-Astrid Roy ? (www.lepetitjournal.com/Milan) ? Jeudi 11 mai 2017

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan

Sur le même sujet