Jeudi 24 juin 2021

Théâtre, danse, musique : le festival FOG ranime la Triennale

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/05/2021 à 20:35 | Mis à jour le 10/05/2021 à 20:53
Photo : Ontroerend Goed foto © Mirjam Devriendt
un spectacle d'art contemporain de Ontroerend Goed

Du 11 mai au 21 juillet, la Triennale s’anime autour du festival dédié aux formes les plus innovantes des arts vivants du spectacle. Au programme 25 rendez-vous, entre théâtre, danse et musique, avec 28 artistes issus de 7 pays.

 

Comme un nouveau départ, la culture bat son plein à la Triennale Milano. Après l'inauguration de l’exposition Les Citoyens, deuxième volet du partenariat entre l’institution milanaise et la Fondation Cartier pour l’art contemporain, c’est au tour du Teatro dell’Arte de se réanimer avec le lancement de la quatrième édition de l’innovant festival d’art contemporain dédié aux arts vivants du spectacle, le FOG Triennale Milano Performing Arts. Le festival multidisciplinaire et international dédié aux expressions contemporaines du théâtre, de la danse, de la musique avec des dj set et des performances ambitionne d’offrir un dialogue entre ces disciplines et les artistes de renom des pays impliqués (Etats-Unis, Hollande, Espagne, Belgique, France, Suisse et Italie).

Les grands noms de la création contemporaine, réunis à la Triennale

Sur les 25 rendez-vous à l’affiche, « Chi ha ucciso mio padre » (« Qui a tué mon père), des italiens Deflorian/Tagliarini, les 21 et 23 mai qui offre une confrontation avec l’opéra d’un auteur culte de la nouvelle littérature européenne, Edouard Louis ; la pièce « Terzo Reich » du grand metteur en scène et invité d’honneur Romeo Castellucci, les 9 et 11 juin.
Parmi les grands noms de la scène internationale, notons également Alessandro Sciarroni, Lion d’or pour la danse à Venise, présent les 15 et 16 juin avec « Save the last dance for me », le collectif belge Ontroerend Goed vainqueur du Total Theatre Award à Edimbourg avec « Are we not drawn onward to new erA » les 11 et 12 mai comme spectacle inaugural, ou encore « Dancer of the Year » les  24 et 25 juin, de l’étoile de la danse contemporaine Trajal Harrell.

Côté théâtre, découvrons notamment le dernier travail du prix du Théâtre de l’Académie française Pascal Rambert, avec « Sorelle » les 14 et 16 mai.
Le dialogue entre tradition populaire et contemporanéité sera abordé dans « Romances inciertos, un autre Orlando » du binôme François Chaignaud et Nino Laisné (première italienne les 28 et 29 mai). Au confluent de plusieurs disciplines artistiques, le spectacle - un ballet-concert aux métamorphoses oniriques - traverse les siècles et les styles sur les traces de grandes figures androgynes.

Dj set de Radio Raheem à la triennale milano
Radio Raheem ©Valeria Palermo

Place à la musique

Enfin, place à la musique. Six soirées spéciales à entrée libre pour écouter des spectacles musicaux et et des dj set. Sur la scène en plein air du Jardin de la Triennale, défileront les talents artistiques émergents Generic Animal, Plastica (23 juin); Mana, Palazzi D'Oriente, Furtherset (14 juillet); 72-Hour Post Fight, Archivio Futuro (21 juillet).
.
Consultez le calendrier des rendez-vous : www.triennale.org

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir