Vendredi 23 octobre 2020

MioCinema : le cinéma (français) d’auteur à la maison !

Par Hugo Messina | Publié le 20/05/2020 à 21:40 | Mis à jour le 20/05/2020 à 21:55
MioCinema film italie

Le monde du divertissement a indéniablement été l’un des plus touchés par la crise sanitaire actuelle. Alors que les salles de spectacle et de cinéma devraient rouvrir le 15 juin en Italie, le site MioCinema est officiellement accessible depuis le 18 mai. Une large palette de films d’auteurs, d’avant-premières, pour la plupart français ou primés au Festival de Cannes, est disponible en ligne.  

Dans le but de ravir les cinéphiles et d’apporter un soutien aux cinémas locaux, trois distributeurs, Lucky Red, Circuito Cinema, et MyMovies, ont conçu cette plateforme de streaming. Pour cela, une collaboration étroite entre salles de cinéma et distributeurs a été mise en place. En effet, pour les créateurs du projet, il n’y a pas de concurrence, mais un travail main de la main. À titre d’exemple, 40% du prix des films loués est reversé aux salles directement. Andrea Occhipinti, de Lucky Red rappelle que la plateforme sert surtout à maintenir le public informé des films qui sortiront dans les salles quand la vie reprendra un cours à peu près normal. L’idée de faire perdurer MioCinema dans le futur, comme une extension sur internet des cinémas traditionnels, est à l’étude. Cette initiative permet donc un échange dynamique entre les salles, les spectateurs, et les distributeurs, en créant une communauté digitale autour du 7ème art.

C’est un choix qui paye et qui séduit : déjà plus de 130 salles adhèrent au projet. La Lombardie est d’ailleurs la région la plus active, avec une vingtaine de cinémas partenaires.

Le thème majeur s’est porté sur le cinéma d’auteur. En particulier, le prestigieux Festival du film de Cannes, annulé cette année à cause du Covid19, est mis à l’honneur. On retrouve 14 réalisations détentrices de la Palme d’Or. Parmi eux, cinq films français primés, comme La vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, Dheepan de Jacques Audiard, ou encore Rosetta des frères Dardenne. Les Misérables de Ladj Ly fait aussi office de figure de proue de la plateforme, puisque c’est une avant-première pour les Italiens, qui n’ont pas encore découverts ce film, césarisé en 2020.  

Pour utiliser MioCinema, il faut avant tout s’enregistrer gratuitement sur https://www.miocinema.it/. Pas d’abonnements donc, mais bien un service en VOD. Après avoir choisi sa salle de référence, dans un rayon de 40 kilomètres de son domicile, il est possible de louer pour des prix allant de 3 à 4 €. Le film reste disponible pendant 30 jours, et 48 heures après le début du visionnage. Pour les avant-premières comme Les Misérables, il faudra compter 7 €. Des tarifs tout à fait raisonnables, surtout quand on sait qu’une partie va directement en aide aux cinémas près de chez nous. Une belle initiative, permettant à la fois de faire vivre le monde culturel national, et de lutter contre l’omniprésence des plateformes comme Netflix ou OCS.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir