Vendredi 23 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les plus beaux carnavals du Nord de l’Italie

Par Fiona Bonassin | Publié le 14/02/2018 à 20:51 | Mis à jour le 22/02/2018 à 16:27
Photo : Le carnaval milanais se fête selon rite ambrosien
Carnaval Milan Bergame Piémont Venise

Venise, Bergame, Milan et Ivrée. Voyage au cœur des quatre carnavals reconnus comme « historique » dans le Nord de l’Italie.

 

Le Carnaval Ambrosien de Milan

Chaque ville a son masque star en Italie. A Milan, les rues regorgent de Meneghino, surnom donné au serviteur qui accompagnait ses maîtres à la messe le dimanche et symbole d'honnêteté, de travail et de générosité.
La dates du carnaval milanais diffèrent de celles de ses voisins. Dans la capitale lombarde, le carnaval conclut les festivités avec le « samedi gras ». On le doit à Saint Ambroise, saint patron de la ville qui aurait demandé aux habitants de reporter le début du Carême, pour pouvoir revenir à temps d'un pèlerinage.
A noter : le clou du spectacle a lieu le dernier jour, avec le traditionnel défilé de chars, le grand cortège historique et un spectacle nocturne Piazza del Duomo.
« Samedi gras » : 17 février 2018 (Le programme : ici)

 

carnaval ivrea italie

Le Carnaval d’Ivrée dans le Piémont et sa bataille d’orange

A un peu plus d’1h de Milan, la ville piémontaise d’Ivrée accueille l’un des carnavals les plus connus et plus anciens d’Italie. Le clou du spectacle : sa bataille d’oranges. Encore aujourd’hui, il maintient des liens avec le Moyen-Âge, époque où cette fête est apparue.
Chaque année, après un défilé en costume napoléonien, le général ouvre officiellement la bataille. Pendant trois jours, des milliers de personnes lancent sur les passants près de 400 tonnes d'oranges. Neuf équipes de la ville s’affrontent dans le but de faire gagner leur quartier. A noter, pour ne pas recevoir d’orange, il suffit de porter un bonnet phrygien hérité de la Révolution française, symbole de liberté.
Du 11 au 14 février 2018
 

carnaval bergame

Le Carnaval original de Bergame

A Bergame, le roi du Carnaval c’est Arlequin. Plus connu comme masque de la tradition vénitienne, Arlequin est en réalité bergamasque. Il assume le rôle du bouffon, un serviteur sot, naïf, un brin taquin. Il représenterait en outre l'illustration d'un diable bouffon médiéval d'origine française, Hellequin. Le dernier jour des festivités, - cette année le 11 mars 2018 – le traditionnel défilé célèbre le mi-carême. L’évènement le plus important : le « Rasgamènt de la Ègia », consiste à ériger un grand bucher où une représentation d’une sorcière se fait brûler, à la suite du défilé. Le but, exorciser ou éloigner un épisode négatif pour la communauté.
Chaque année, plus de 60.000 visiteurs se rendent dans la ville lombarde. Il y aura sûrement plus de curieux cette année car pour la première fois, le carnaval est reconnu comme « historique ».
Défilé du mi-carême : 11 mars 2018
 

carnaval venise italie

Le mythique Carnaval de Venise

Le carnaval de Venise voit le jour au Moyen-Âge et depuis il a bien évolué. Mais certaines traditions persistent, comme la fête des Maries. En 943, douze demoiselles sont enlevées par des pirates juste avant leur mariage, elles seront libérées par les vénitiens. En leur mémoire, les plus jolies filles de la ville défilent pendant la période du Carnaval. La plus belle vénitienne se jette chaque année du campanile pour la place Saint-Marc, devant des dizaines de milliers de personnes.  
Chaque année, le plus long des carnavals italiens, rallongé pour permettre aux touristes d’assister aux festivités accueille plus de 100.000 visiteurs masqués, dont une grande majorité de Français !
Pour la première fois cette année, un numerus clausus fixé à 20.000 a été fixé.
Du 27 janvier au 13 février 2018

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La Tattoo mania investit le corps des Italiens

On ne parle plus de phénomène de mode tant la pratique du tatouage connaît un véritable raz-de-marée. A l’occasion de la Tattoo Convention de Milan, analyse de la passion des Italiens pour cet art.