Mercredi 17 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les lieux historiques et féériques ouverts pour le Fuorisalone 2019

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 08/04/2019 à 22:44 | Mis à jour le 08/04/2019 à 22:54
Photo : Le Design autrichien investit la Salle Royale de la gare centrale de Milan (pour la première ouverte lors du Fuorisalone)
High Resolution

L’un des côtés magiques de la Semaine du design de Milan, c’est bien-sûr son Fuorisalone et la possibilité de découvrir des lieux historiques habituellement fermés au public.
De palais en palais, de la salle royale de la gare centrale au jardin botanique en passant par des cloîtres, suivez le guide.

 

Au Palazzo Isimbardi (corso Montforte 35), la marque de mode COS présente Conifera un installation projetée par l’architecte français Arthur Mamou-Mani et réalisée en imprimante 3D. La structure composée de modules de bio-plastique occupe les espaces du palais historique, de la cour intérieure jusqu’au jardin adjacent. Le résultat : « un voyage de la dimension artificielle au monde naturel, du passé au futur ».

Au cœur du Brera Design District, le palazzo Clerici (via Clerici 5) accueille un véritable petit musée consacré à la créativité hollandaise, de la photographie à la mode en passant par la réalité virtuelle et la vidéo. Conçue pour offrir une alternative de calme et tranquillité au cœur de Milan, les visiteurs sont libres d’explorer les différents environnements.
Toujours dans Brera, direction le Chiostro Grande di San Simpliciano (via Cavalieri del Santo Sepolcro 3) qui ouvre ses portes comme chaque année pour la semaine du design. A découvrir au sein de ce lieu chargé d’histoire, un projet qui regroupe 5 réalités italiennes du Made in Italy avec les marques Nodus, Exto, Mati, Extendo et Leolori.

A ne pas manquer via Brera 15, le palazzo Cusani, ce palais du 16ème siècle qui accueille l’installation « Le jardin de Saint Germain et l’Arbre Fleur ». Une œuvre – un bar et un jardin imaginaire - qui se veut le fruit de la collaboration du designer franco-italien Marc Ange et Saint germain, la liqueur française artisanale. L’installation investit la majestueuse cour intérieure du palais et fait partie du parcours « An extraordinary World », un véritable voyage utopique dans le monde du designer. A voir également, les nouveautés meubles de la collection de l’artiste, parmi lesquels une nouvelle version du fameux Le Refuge : Le Refuge de la Nuit.

Avant de quitter le district de Brera, on profite de l’ouverture du jardin botanique (via Fratelli Gabba 10) pour connaître un havre de paix. Et découvrir une installation qui développe le thème de l’économie circulaire à travers le recyclage et la réutilisation des matières premières. L’installation fait partie de l’expo-évènement Human Spaces qui se décline aussi à l’Università degli Studi et à l’Audi City Lab à l’Arco della pace.

Le palazzo Litta (corso Magenta 24) reste un incontournable avec la manifestation « the Litta Variations – Opus 5 », ses 22 exposants et ses plus de 65 designers de 11 nations. Dans la Cour d’honneur, l’installation Echo est protagoniste du magnifique palais du 16ème siècle. Construite en acier lucide, elle amplifie l’espace de cette cour entourée de colonnes grâce à ses reflets, tel un miroir.

A ne pas manquer non plus, l’exposition sur les meilleurs designers néerlandais Mastermy-The Dutch in Milano dans le splendide palazzo Francesco Turati (via Meravigli 7) qui a pour thème le 350ème anniversaire de la mort de Rembrandt.

Dans le quartier de porta Venezia, plusieurs palais accueillent des collections mêlant art et design. Le Palazzo Bocconi (corso Venezia 48) présente Voliumani de Barbara Vistarini. La surprenante villa Mozart (via Mozart 9), l’exposition Doppia Firma, réunissant 19 designers et autant d’artisans italiens d’excellence. Un peu plus loin, au numéro 14, l’immanquable Villa Necchi Campiglio symbole de l’architecture Art déco, présente l’exposition La Stanza di Filippo de Pisis (jusqu’au 15 septembre).
Encore cette année, Louis Vuiton et ses objets Nomades investissent le palazzo Serbelloni (corso Venezia 16) à l’architecture spectaculaire. A découvrir dans un cadre féérique, 34 objets Art déco, créés par 14 designers internationaux.

Un peu plus loin, l’incroyable Salle Royale de la Gare centrale de Milan – ouverte extrêmement rarement au public et pour la première fois lors du Fuorisalone ! – réunit une sélection du design autrichien "Pleasure & Treasure" dans une expérience scénographique remarquable. Le saviez-vous : la Sala Reale servait autrefois de salle d’attente privée pour la famille royale (Piazza Luigi di Savoia 1)

Dans un autre style, direction le quartier de NoLo et l’ancienne usine de panettones de la pâtisserie Giovanni Cova & C qui accueille de nombreux designers, artistes et entreprises provenant de France, Allemagne, Georgie ou encore Italie. En prime, un riche programme de rencontres, performances, dj set et un café bar.

Enrichissez votre parcours en allant admirer les nombreuses installations disséminées à travers la ville (lire notre article sur le meilleur du Fuorisalone 2019) !

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!