Jeudi 29 juillet 2021

A Florence, la Blessure de l’artiste français JR réveille la culture

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 23/03/2021 à 21:57 | Mis à jour le 23/03/2021 à 22:03
JR Palazzo Strozzi Florence

L’artiste de rue JR a dévoilé une nouvelle œuvre à Florence, offrant à la ville une réouverture insolite du Palazzo Strozzi, alors que les musées italiens sont fermés à cause de la pandémie.

Un palais iconique de la ville de Florence s’est réveillé vendredi dernier avec une brèche monumentale creusée dans façade du Palazzo Strozzi datant de la Renaissance. L’auteur de cette Ferita (blessure) est l’œuvre de l’artiste de rue français JR, alias Jean René. Un trou béant de 28 mètres de hauteur et 33 mètres de largeur, en trompe-l’œil noir et blanc ! L’installation, réalisée par un collage photographique construit de telle manière à offrir une illusion d’optique, ne s’arrête pas là. A l’intérieur, on y aperçoit une colonnade, qui est celle de la bibliothèque de l’Institut national des études sur la Renaissance, une salle d’exposition, et au premier étage, le salon d’un musée qui regroupe les chefs-d ’œuvres les plus connus de Florence tels que « La Naissance de Vénus » de Botticelli (conservé aux Offices), « L’enlèvement des Sabines » de Giambologna (sculpture présentée au public dans la Loggia dei Lanzi, piazza della Signoria).

A l’heure où les musées sont fermés du fait de la pandémie, JR a souhaité offrir une réflexion sur l’accès aux lieux de la culture à l’épreuve du Covid, la rendre accessible à sa manière, directement dans la rue pour parler au plus grand nombre de spectateurs possible. Plus qu’une « Blessure », JR diffuse ainsi un message d’espoir en attendant la « vraie réouverture » des musées. L’œuvre éphémère, est visible jusqu’au 22 août.

 

 

L’artiste de 38 ans qui a débuté comme graffeur à Paris, s’est rendu célèbre pour ses réalisations sur l’espace public. Comme lorsqu’il a fait « disparaître » la pyramide du Louvre, redessiné la porte de Brandebourg à Berlin, réalisé l’emblématique œuvre représentant un enfant qui regarde du Mexique, la frontière le séparant des Etats-Unis, ou encore exposé ses portraits et collages photographiques géants sur le mur de Gaza, dans les favelas de Rio, à Ellis Island à New York et jusqu’au Népal.

En Italie, le Palazzo Strozzi est connu pour faire dialoguer le passé avec le présent. Aussi, l’institution a précédemment accueilli les interventions des artistes contemporains Ai Weiwei, Carsten Höller, Marina Abramović, Tomás Saraceno et Marinella Senatore.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir