Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lycée Molière: la Maternelle, porte d'entrée d'une scolarité française

Par Vincent GARNIER | Publié le 05/03/2019 à 16:24 | Mis à jour le 05/03/2019 à 19:00
Photo : Lycée Molière
Lycée Molière

Quelque 140 élèves, répartis sur 6 classes et 3 niveaux, constituent aujourd'hui le vivier des Bacheliers de demain, au sein du Lycée Molière de Villanueva de la Cañada.

 

L'établissement, intégré à la Mission laïque française et conventionné AEFE, connaît depuis plusieurs années une hausse globale de ses effectifs, dans un contexte de concurrence exacerbée entre centres scolaires internationaux de l'ouest madrilène. Sans oublier que le système français est un système mondial, qui permet la mobilité et une réelle continuité dans la scolarité, d'un pays à l'autre, et outre un enseignement "à la française", qui privilégie l'éveil d'une autonomie de pensée par rapport à l'accumulation de connaissances, Molière a de fait de nombreux arguments à faire valoir, susceptibles de séduire les parents sensibilisés à la culture hexagonale, et en recherche d'une éducation de qualité. 
 
C'est néanmoins dès le plus jeune âge que le parcours des élèves au sein de cet enseignement se construit de la façon la plus cohérente, notamment compte-tenu de la spécificité linguistique -l'usage du français-, d'où l'importance accordée à l'intégration des enfants si possible dès la Maternelle. Olivier Denis, directeur du Primaire, revient sur les spécificités du cursus et les axes pédagogiques de la structure, qui font de cet établissement familial, un espace idéal pour assurer dès 3 ans la transition vers une routine scolaire d'excellence.

 

Très peu d'enfants arrivent en Maternelle en parlant français


 
Tous les premiers samedis du mois de 11h à 12h30, le Lycée Molière organise des portes ouvertes, afin de faire découvrir aux parents -et aux enfants- le fonctionnement de l'établissement. Cet accueil s'avère essentiel, car il permet de prendre contact avec les méthodes et la langue, souvent en deux ou trois sessions, dans un premier temps avec toute la famille, puis par la suite en accueillant les enfants seuls, indépendamment de maman et papa, dans les ateliers en français prévus à ces fins. Surtout, au cours de ces rencontres, les doutes et les inquiétudes sont verbalisés, permettant d'apporter des réponses concrètes aux cas spécifiques de chaque famille. Et très vite la question linguistique est mise sur la table. 

 

lycée molière


 
"Très peu d'enfants arrivent en Maternelle en parlant français", analyse Olivier Denis, qui sait aussi que l'usage de la langue constitue une préoccupation importante des parents, tant français, qui souhaitent pouvoir transmettre dans les meilleures conditions leur idiome, que binationaux ou espagnols -voire issus de nationalités tierces, comme c'est régulièrement le cas- qui doivent gérer l'introduction scolaire de la langue de Molière dans une configuration familiale où elle est souvent loin d'être centrale. "On s'adapte au profil linguistique de chaque enfant", rassure le directeur du Primaire, qui fait valoir un enseignement où le bilinguisme constitue une figure centrale. "Dans toutes les classes, les enfants sont accompagnés par un enseignant natif français et une assistante d'éducation maternelle native espagnole. Chaque adulte est un référent linguistique et parle exclusivement dans une langue avec les élèves. L'assistante sert à faire le lien entre la langue familiale et celle de l'école et certains enfants en ont évidemment plus besoin que d'autres. C'est normal et nous sommes conscients qu'il est important que la passerelle soit bien établie". 

 

Un enfant qui rentre en Petite section comprend tout ce que dit la maîtresse et commence à formuler des phrases simples dès la Grande section


 
Pour Olivier Denis, la Maternelle joue un rôle central dans l'acquisition de la langue -ou plutôt des langues. "Plus l'enfant grandit, plus la captation des sons se réduit", souligne-t-il. "Il faut veiller à bien conserver l'empan sonore des élèves", insiste-t-il. Si, suivant cette logique, le français et l'espagnol font l'objet d'une attention particulière, l'anglais est aussi introduit très tôt à la Maternelle, via deux séances hebdomadaires de 30mn d'activités ludiques, pour une sensibilisation à la diversité linguistique. Les trois langues accompagneront ensuite les enfants tout au long de leur scolarité au sein de l'établissement et les élèves de Molière atteignent généralement un niveau B2 / C1 dans la langue de Shakespeare dès la Première. Quant au français, "un enfant qui rentre en Petite section comprend tout ce que dit la maîtresse et commence à formuler des phrases simples, voire complexes, dès la Grande section". 

 

Si en tant que parents on ne parle pas français, est ce que cela peut poser un problème pour l'enfant ?


 
"Si en tant que parents on ne parle pas français, est ce que cela peut poser un problème pour l'enfant ?" "C'est une question qui revient souvent", admet Olivier Denis, "car derrière il y a notamment la question des devoirs à la maison, et la capacité des parents à accompagner leur progéniture". Pour le pédagogue, il est primordial que l'enfant ne considère pas le français uniquement comme une langue scolaire, mais qu'il puisse aussi l'associer au plaisir, d'où l'importance qu'il y ait une véritable implication des parents, et que la scolarisation de l'enfant corresponde à un projet familial à part entière. "Nous proposons des cursus d'apprentissage du français destinés aux parents, depuis le niveau le plus bas", rappelle-t-il en outre.

 

lycée molière


 
Avec la mise en place de "pédagogies actives", visant l'apprentissage par le jeu, et une démarche expérimentale organisée autour du schéma "essai - erreur - correction", c'est, au-delà de la question linguistique, tout un enseignement qui prend ses racines dans une tradition très française, encourageant l'enfant à questionner le monde. "La résolution de problèmes, par l'apprentissage et l'expérience, aide à développer des stratégies cognitives", décrypte Olivier Denis. En clair, il s'agit avant tout d'apprendre aux enfants à apprendre. La sacro-sainte mémorisation, tant pratiquée dans d'autres modèles éducatifs, arrive ici en dernier lieu.

 

Jardin pédagogique, ateliers Montessori, yoga...


L'organisation, les deux premières années, des classes à double niveau constitue enfin un facteur d'intégration fort, qui participe non seulement à la transmission plus efficace de la langue et du modèle, les plus âgés partageant avec les plus jeunes leur expérience, mais aussi à la responsabilisation et à l'autonomie des enfants, en travaillant sur le collectif et la coopération. Les temps d'adaptation sont en outre beaucoup plus brefs. "Le fait qu'il n'y ait qu'une demi classe qui découvre le fonctionnement de la Maternelle aide aussi à ce que tout se mette beaucoup plus rapidement en place", commente le directeur. Des projets inter-degrés sont d'ailleurs animés dès les premières années, avec une approche scientifique, sportive ou artistiques, très prégnantes à Molière -et ce jusqu'au Baccalauréat. 

 

lycée molière

Du jardin pédagogique à la Semaine de la science, en passant par les ateliers Montessori, le yoga ou les cours de natation dès la Grande section, pour ne citer que quelques exemples, c'est finalement "un développement harmonieux de l'enfant dans sa globalité, stimulant l'intelligence sensorielle, motrice et émotionnelle", favorisant "l'apprentissage par le concret mais aussi la gestion émotionnelle ou de la construction de compétences psychosociales" qui est proposé au sein de l'établissement.
 
"La Maternelle est importante car elle permet de développer chez les élèves l'ensemble des pré-requis nécessaires aux apprentissages fondamentaux comme la lecture. Elle prépare ainsi à l'entrée au CP", conclut Olivier Denis. "En cela elle se différencie particulièrement des crèches ou autres garderie qui peuvent constituer une alternative à cet âge-là". A noter qu'à partir du CP, le Lycée Molière met en place des tests de niveau en français, en mathématiques et en espagnol, pour les inscriptions de nouveaux élèves, dans le but de préparer au mieux leur potentielle arrivée. 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ana is mer 06/03/2019 - 15:27

J'ai eut une educativo francaise et mes parents be parlaient Pas francais. C'est vrai que c'est plus facile pour tous mais je pensé que ce n'est Pas si indispensable que ca.L'enfant aprends aussi a se debrouiller tout seul chiste tres importante pour la vie.

Répondre

Que faire à Madrid ?

IDÉE SORTIE

Vallée du Jerte: 2 millions de cerisiers en fleurs, dès mi-mars

La vallée du Jerte, en Estrémadure, célèbre tous les ans la floraison des cerisiers. Et en ce moment avec la météo douce et le soleil, les premières fleurs pointent le bout de leurs bourgeons. 

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.

Sur le même sujet