Lundi 10 août 2020

Covid: le gouvernement rétablira l'état d'alerte si l’épidémie empire

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 23/06/2020 à 17:31 | Mis à jour le 23/06/2020 à 17:34
Photo : CC BY-ND 2.0  Francisco Àvia_Hospital Clínic https://www.flickr.com/photos/hospitalclinic/49672403351
coronavirus espagne

Alors que l’Espagne sort à peine de 100 jours d’état l’alerte, le gouvernement a déclaré qu’il n'exclut pas de le réactiver si la situation devient "très grave". C’est en tout cas ce qu’a déclaré la première Vice-présidente du gouvernement, Carmen Calvo, en soulignant que si les données empiraient, ils envisageraient de "décréter l'alerte dans une partie du territoire, voire dans l'ensemble". 
 
L'Espagne a entamé le 21 juin dernier la "nouvelle normalité" avec 12 foyers actifs "contrôlés", sur 36 qui sont localisés. Les plus inquiétants se situent en Aragon, où trois régions de Huesca sont même revenues à la phase 2 de la désescalade ; dans une résidence de Lleida, où 18 cas ont été détectés ; et dans la région de Murcie, avec 17 personnes infectées, et plus de 60, qui étaient en contact avec les malades, ont été mises en quarantaine. 
 
Cependant, pour l'instant, le gouvernement assure que l'épidémie dans ces zones est sous contrôle et qu’il n’est pas encore nécessaire "d'appuyer à nouveau sur le bouton d'alarme". Il faut souligner que la législation ordinaire prévoit la possibilité de confiner des zones spécifiques, une formule qui a déjà été utilisée avant le décret de l’état d’alarme avec la municipalité d'Igualada (Barcelone).
 
"Je dois dire qu'il va y avoir des épidémies en Espagne et dans le monde. L'essentiel est que nous les maîtrisions le plus rapidement possible et que tous ceux qui présentent des symptômes réagissent très rapidement en se rendant dans les centres de santé. L'important, c'est la rapidité", a déclaré la Vice-présidente.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

AJACCIO2A lun 29/06/2020 - 22:17

C' est normal de prendre cette décision, la santé d'abord

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet