TEST: 2271

Ça y est, la double nationalité franco-espagnole est légale !

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 31/03/2022 à 15:30 | Mis à jour le 31/03/2022 à 16:39
Photo : lepetitjournal.com
un passeport français, une carte d'identité française et un document d'identité espagnol pour étrangers (NIE)

Après avoir été votée aux Cortes Generales (la chambres des députés espagnole), la double nationalité franco-espagnole a été publiée au BOE (le journal officiel espagnol) le 29 mars dernier et entre enfin en vigueur ce 1er avril! 2022. Et ce n'est pas un poisson d'avril!

 

En France, la double nationalité franco-espagnole avait définitivement été votée en procédure accélérée à l’Assemblée nationale le 27 janvier dernier, mais il fallait attendre que l'Espagne en fasse de même.

Acquérir la nationalité espagnole sans renoncer à sa nationalité française

Jusqu’ici il y avait une certaine forme d'injustice du fait qu’un Français ne pouvait pas acquérir la nationalité espagnole sans renoncer à sa nationalité française, alors qu’un Espagnol pouvait bénéficier de la double nationalité.

Rappelons qu’iI s’agit d’une décision entre les deux chefs de gouvernement, Emmanuel Macron et Pedro Sanchez, lors du sommet franco-espagnol de Montauban en mars 2021, qui a permis la signature de la convention de double nationalité entre l’Espagne et la France, après plusieurs années de négociations difficiles.

Beaucoup de Français intéressés par l’acquisition de la nationalité espagnole

Même si dans les faits, cela ne va pas changer grand-chose, il n’en est pas moins vrai que cela constituait un obstacle qui a fait que beaucoup de Français intéressés par l’acquisition de la nationalité espagnole ont préféré renoncer à le faire. C’est souvent le cas pour les couples binationaux.

Cela permettra également à ces Français de pouvoir participer plus activement à la vie du pays, en pouvant voter, pas seulement pour les municipales, mais également pour les régionales - particulièrement importantes en Espagne- et bien sûr pour les élections nationales.

 

La France devient en plus le premier pays non hispanophone à bénéficier d’un accord de double nationalité avec l’Espagne. Presque 110.000 Français résident en Espagne mais ce chiffre est bien supérieur et pourrait se situer autour des 300.000, comme l'a évoqué le député des Français de la 5e circonscription de l'étranger, Stéphane Vojetta. 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

marieanne.morin@gmail.com mer 06/04/2022 - 01:04

Que se passe-t-il pour les enfants nés sur le sol espagnol de parents français? Peuvent-ils prétendre à la double  nationalité française et espagnole ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Répondre
À lire sur votre édition locale