19e Prix Diálogo: "La gastronomie est aussi dialogue"

Par Vincent GARNIER | Publié le 09/11/2022 à 12:16 | Mis à jour le 09/11/2022 à 12:27
Photo : De g. à d. Rosario Barrios, DG de Le Cordon Bleu Madrid, Cristina Garmendia, Présidente du jury du Prix Diálogo, Loreto Ordóñez, Présidente de Diálogo, Joxe Mari Aizega, DG du Basque Culinary Center, Erwan Poudoulec, Directeur Technique du Cordon Bleu
lauréats du Prix Dialogo 2022

Après une année en blanc et une année en virtuel, la cérémonie de remise du Prix Diálogo a constitué lundi dernier l'occasion de célébrer, enfin, les retrouvailles avec la plus symbolique des récompenses qui célèbre la relation entre deux peuples et deux pays, en l'occurence entre la France et l'Espagne. Pour cette 19e édition, ce sont le Basque Culinary Center et Le Cordon Bleu qui ont été primés, pour leur labeur de projection et de diffusion de la culture gastronomique de leur pays respectif.

 

A la veille de souffler les 40 bougies de l'association d'amitié franco-espagnole, fondée en 1983, ce sont donc deux référents de l'univers de la gastronomie qui ont été récompensés, pour "leur contribution à l'émotion gastronomique et au savoir-faire culinaire, mais aussi leur influence sur la culture, l'économie et le tourisme des deux pays". Le Basque Culinary Center et Le Cordon Bleu reçoivent un Prix qui a été décerné au cours des 18 éditions antérieures à des prestigieux représentants issus dans le désordre des univers de la culture (Jorge Semprún, Isabelle Huppert et Carlos Saura, musée du Prado et musée du Louvre...), de la mode (Agatha Ruiz de la Prada et Jean Paul Gaultier), du sport (Fernando Alonso, Zinédine Zidane et Mireia Belmonte), de la recherche (Institut Curie et CNIO, mais aussi en 2020 deux femmes engagées dans la lutte contre le changement climatique, María del Carmen Domínguez et Valérie Masson-Delmotte), de l'entreprise (Jean-Martin Folz et Louis Schweitzer lors de la première édition) ou de la politique (les ministres de l'Intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba et Brice Hortefeux, en 2010, ou l'an dernier Michel Barnier, négociateur en chef pour l'Union européenne chargé de mener les négociations liées au Brexit, même si la cérémonie de remise du Prix, en 2021, n'a pu être organisée). L'inventaire des lauréats du Prix Diálogo constitue une longue liste à la Prévert illustrant à la fois l'amitié entre la France et l'Espagne mais aussi les domaines les plus symboliques qui rapprochent nos deux pays et, sans surprise, les arts de la table y tiennent une bonne place : en 2006 déjà, un Prix avait été remis aux cuisiniers Ferran Adrià et Michel Guérard.

Voué au rapprochement franco-espagnol

Lors de sa première allocution en tant que Présidente de l'association, à la tête de laquelle elle a été nommée en début d'année, Loreto Ordoñez n'a pas manqué d'évoquer le rôle "incontournable" joué par Diálogo dans le rapprochement entre nos deux pays, œuvrant au quotidien pour une meilleure compréhension mutuelle et la promotion des échanges. "Après 36 ans de cohabitation hispano-française au sein de l'UE", le développement dans le contexte européen "d'un espace bilatéral de dialogue indépendant, pluriel et innovant" reste plus que jamais d'actualité. "Notre enthousiasme et notre ambition de creuser plus encore les sujets qui concernent les entreprises et les citoyens des deux pays reste intacte", a confirmé la Présidente, "comme notre aspiration à contribuer aux échanges d'opinion et d'expériences ou notre prétention de contribuer à la diffusion de la connaissance".

Si le Prix Diálogo constitue un certain point d'orgue et l'action la plus emblématique, l'association propose, tout au long de l'année, toute une série d'activités vouées au rapprochement franco-espagnol. Notamment, réalisé conjointement avec le think tank Real Elcano, un baromêtre sur la vision que les peuples français et espagnols portent l'un sur l'autre est régulièrement présenté, illustrant, de la crispation des années 80 à l'entente cordiale du 21e siècle, le rapprochement qu'ont connu nos deux pays et auquel a largement participé Diálogo... Même s'il reste du chemin à parcourir et des clichés à la dent dure. De fait, les défis que la France et l'Espagne devront résoudre conjointement, dans un projet européen commun, sont encore nombreux, à l'instar, pour n'en citer qu'un, mais particulièrement d'actualité, du désenclavement énergétique de la péninsule Ibérique.

 

prix dialogo 2022

Autour d'une même table

Une fois n'est pas coutume, la remise du Prix a donc cette année eu lieu en novembre, non pas en juin, et elle s'est déroulée au sein des salons de l'hôtel Intercontinental. Un pas de plus vers un certain "retour à la normalité", célébré en présence de l'Ambassadeur de France en Espagne, Jean-Michel Casa, et d'un parterre de prestigieux et fidèles membres adhérents. Le jury du Prix Diálogo, présidé par Cristina Garmendia, par ailleurs présidente de la Fondation Cotec, a cette année choisi de récompenser deux symboles de la diffusion de la culture gastronomique issus de France et d'Espagne. Avec 125 ans d'existence, l'institut d'arts culinaires et de management hôtelier Le Cordon Bleu constitue ainsi un modèle unique de formation et d'enseignement des métiers de bouche. Avec ses 35 écoles réparties dans 20 pays, Le Cordon Bleu accueille des élèves issus du monde entier, a expliqué lors de son discours Erwan Poudoulec, Directeur Technique de l'école. "Le Cordon Bleu a su développer un savoir-faire en lien avec les gastronomies du monde entier, espagnoles, mais aussi japonaises, mexicaines ou péruviennes notamment", a-t-il rappelé, "proposant dans chaque pays des formations et des diplômes techniques, mais aussi universitaires". Beaucoup plus récent, le Basque Culinary Center, créé en 2009, a accordé une attention particulière à son grand frère expérimenté, lors de la génèse du projet et des études de benchmarking précédant sa création, comme l'a révélé son Directeur Général, Joxe Mari Aizega, lors de la réception du Prix. "La France a su démontrer ce qu'est l'enseignement de qualité, dans la gastronomie aussi", a-t-il déclaré. Impulsé notamment par la ministre de la Science et de l'Innovation de l'époque, une certaine Cristina Garmendia, l'institution basque s'inscrit résolument dans la modernité, et constitue un écosystème unique où la formation, l'innovation et l'apprentissage coexistent dans l'objectif de promouvoir la gastronomie. A la fois centre universitaire, incubateur d'entreprise et laboratoire de recherche, le centre devrait prochainement prochainement inaugurer sur près de 9.000 m2 de nouvelles installations, annoncées comme spectaculaires, symboles du succès de l'initiative.

"La gastronomie est aussi dialogue" : les deux lauréats n'auront pas manqué de souligner le rôle que les arts culinaires jouent à l'heure du rapprochement -ne serait-ce qu'autour d'une même table, des mêmes saveurs, ou du même désir de dégustation. Ancrées dans le terroir, universelles et uniques, les gastronomies françaises et espagnoles s'enrichissent aussi du dialogue qui les caractérise. Les lauréats du Prix Diálogo de cette année en sont l'illustration la plus vive.

Liste des lauréats du Prix Diálogo :


2004 - Jean-Martin Folz, Président de PSA et Louis Schweitzer, Président du Groupe Renault
2005 - Jorge Semprún, écrivain
2006 - Ferran Adrià et Michel Guérard, cuisiniers
2007 - Carlos Dívar, Président de l'Audience Nationale espagnole et à Jean-Louis Bruguière, Vice-président du Tribunal de Grande Instance de Paris
2008 - Fernando Alonso, Pilote de Formule I
2009 - Juan-Miguel Villar Mir, Président du Groupe Villar Mir et Jean-Louis Beffa, Président du Conseil d'Administration du Groupe Saint-Gobain
2010 - Alfredo Pérez Rubalcaba, Ministre de l'Intérieur espagnol et à Brice Hortefeux, Ministre de l'Intérieur français
2011 - Carmen Maura et Jean Reno, acteurs
2012 - Musées du Louvre et du Prado, représentés par Henri Loyrette et Plácido Arango, respectivement Président-Directeur et Président du Patronat
2013 - Jean Paul Gaultier et Agatha Ruiz de la Prada, créateurs
2014 - L'Institut Curie et le CNIO, représentés par Thierry Philip et María Blasco 
2015 - La nageuse Mireia Balmonte et l’ex footballeur du Real Madrid Zinedine Zidane 
2016 - Yasmina Reza et Mario Vargas Llosa, écrivains
2017 - Le Roi Don Juan Carlos
2018 - L'actrice française Isabelle Huppert et le réalisateur espagnol Carlos Saura
2019 - Le Prix Goncourt et le Prix Planeta
2020 - Les scientifiques María del Carmen Domínguez et Valérie Masson-Delmotte
2021 - Michel Barnier, négociateur en chef pour l'Union européenne chargé de mener les négociations liées au Brexit

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale