Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BUSINESS – Le networking comment ça marche ici ?

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 15/11/2010 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2018 à 16:51
Photo : Tirée du domaine public https://unsplash.com/photos/g8bqFDerlLA
networking

En Espagne peut-être plus qu'ailleurs, les relations jouent un rôle majeur dans l'évolution professionnelle, surtout dans un contexte de crise. On parle beaucoup (trop ?) du networking, ou l'art de se construire un réseau. Pour les Français d'Espagne, se construire un réseau est d'autant plus important, qu'ils évoluent en dehors de leurs propres frontières. Petit tour des bonnes adresses


Le networking, dans sa variante professionnelle, consiste à développer son réseau afin de connaître et de se faire connaître par les personnes clefs pour vos affaires ou votre carrière. Un concept qui n'a rien de très nouveau en soi, mais qui, comme bien d'autres, explose grâce au web, qui offre un support électronique bien pratique pour initier ou entretenir un réseau, mais ne saurait s'y substituer.


"Le web est très pratique pour communiquer, mais le contact physique reste essentiel", confirme Carlos Gonzalo, chargé de communication de la CCIF de Barcelone. Et l'Espagne, où les relations font bien souvent la différence, n'échappe naturellement pas à ce phénomène. On trouve ainsi des réseaux pour tous, s'adressant à des publics et offrant des services différents. Ainsi les célèbres Xing ou LinkedIn, leaders du marché, qui, généralistes, ont le mérite de regrouper énormément de monde, mais offrent une intégration potentielle peut-être inférieure aux réseaux spécialisés, tels Thursday Internet et Mobile Monday, réunissant respectivement les professionnels de l'internet et de la téléphonie mobile les premiers jeudis et lundis du mois à Barcelone et Madrid.
Les communautés françaises d'Espagne ne sont pas les dernières à se prendre au jeu, se construire un réseau étant d'autant plus important -et difficile- lorsqu'on s'installe à l'étranger.


A Madrid :


Le verre de l'amitié, organisé tous les premiers mardis du mois, regroupe entrepreneurs et cadres autour d'un buffet décontracté. Trimestriellement, le verre de l'amitié est organisé conjointement avec les autres chambres de commerces européennes de Madrid, l'occasion de rencontrer d'éventuels partenaires internationaux. Prochain RDV : mardi 16 novembre. La chambre organise par ailleurs pléthore d'évènements, d'ateliers et de conférence.


L'Afterwork ! réunit régulièrement entrepreneurs et cadres dans les endroits chics de la capitale, permettant de faire d'échanger des tuyaux, de faire des affaires, dans un esprit convivial. Inscription obligatoire sur  http://www.afterwork.es, après quoi heure et lieu du prochain rendez-vous sont fournis par mail et sms, quelques jours à l'avance.


BNI España, filiale du groupe international BNI, permet d'intégrer des groupes d'entrepreneurs, avec la certitude d'être le seul représentant de son propre secteur, et ainsi de pouvoir rencontrer clients ou fournisseurs en toute quiétude.


Plus tourné vers les entrepreneurs espagnols mais sans être sectaire, Negocios y networking se revendique comme la première société espagnole de networking actif, avec en moyenne deux rendez-vous chaque jour, répartis sur toute l'Espagne.


L'association des Franc-risqueurs réunit entrepreneurs francophones dans un esprit d'entraide, pour se donner des coups de main et échanger les expériences.


A Barcelone :


La Chambre de commerce et d'industrie française de Barcelone organise tournois sportifs, réunions à thèmes, visites d'entreprises, et chaque trimestre une rencontre avec les CCI d'autres pays, et enfin, chaque mois, un déjeuner pour se rencontrer de manière informel, pour un coût d'environ 40 euros à payer au restaurant, et après inscription sur le site de la chambre.


La catégorie "jeune entrepreneur" créée par la chambre de commerce, inaugure une orientation de cette dernière plus axée vers les créateurs d'entreprise que les cadres des grands groupes.


Le club des entrepreneurs, à l'initiative de Laurence O'Neill, a lui aussi pour objectif de promouvoir l'échange entre créateurs d'entreprise. Objectif : apporter ses compétences et son relationnel pour le partager avec les membres du club. Le groupe se réunit une fois par mois pour un déjeuner convivial et de relationnel business. Une cotisation annuelle est requise.


Autre groupe d'origine francophone (mais ouvert à toutes les nationalités), la Peña des entrepreneurs, qui regroupe mensuellement une trentaine de convives autour d'une table, à l'Office. Si au sein des participants une certaine limitation des possibles concurrence est organisée, le principal mot d'ordre reste l'entraide. En d'autres termes, "venir avec le désir de donner avant de recevoir, sans être un 'chasseur de primes', sachant que le business se fera tout seul si l'occasion se présente", selon les mots d'Emmanuel Deleau, cofondateur du groupe.


A Valence, l'antenne locale de la Chambre franco-espagnole de commerce et d'industrie propose elle aussi son pot de l'amitié, selon la même formule qu'à Madrid, tous les derniers jeudis du mois.


Sur le net :


Linked In, Xing et Viadeo disposent tous de groupes dédiés aux Français installés en Espagne. Moins business, mais pourquoi pas, Facebook n'est pas en reste.

 


Bruno DECOTTIGNIES et VG

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet