Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Entreprendre: l’Espagne dépasse la France au classement Doing Business

doing business 2018 espagnedoing business 2018 espagne
Écrit par lepetitjournal.com Madrid
Publié le 19 novembre 2017, mis à jour le 19 novembre 2017

Ce rapport publié depuis 2003 par la Banque Mondiale mesure les cadres réglementaires appliqués aux petites et moyennes entreprises (PME) à travers 190 pays. L’Espagne, qui s’affirme avec une des croissances les plus dynamiques de l’Europe de l’ouest, gagne dans le classement annuel quatres échelons et se situe à la 28e place, juste devant le Portugal. La France, quant à elle, rétrograde à la 31e position, en perdant deux places. Pour établir ce constat, l’institution internationale a étudié plusieurs paramètres, comme les conditions pour que les PME créent leur activité, l’accès à l’électricité, aux crédits ou encore la fiscalité qui s’applique.

 

Les économies sont classées de 1 à 190 par rapport à la facilité d'y faire des affaires. Une note plus élevée indique un environnement réglementaire des affaires plus favorable à la création et au développement d'entreprises locales. Au final, voici le top 10 de cette année :

 

1. Nouvelle-Zélande


2. Singapour


3. Danemark


4. République de Corée 


5. RAS de Hong Kong, Chine


6. États-Unis


7. Royaume-Uni


8. Norvège


9. Géorgie


10. Suède

 

Concernant l'Espagne, le rapport situe le pays au 86e rang sur 190. L'Espagne pointe notamment à la 123e place concernant l'obtention des permis de construction, à la 53e pour l'inscription au registre des propriétés, à la 68e concernant les facilités d'obtention de crédit.

 

Le pays gagne des place concernant l'application des contrats (26), la protection des investisseurs minoritaires (24), la fiscalité (34), ou l'accès à l'électricité (42).

 

EFE rapporte cependant que selon le rapport de la Banque Mondiale, il est plus difficile de créer une entreprise en Espagne en 2017 qu'en 2016. Créer une entreprise dans le pays requière 7 procédures administratives, 13 jours de délai et un capital minimum équivalent à 12,5% du revenu per capita. De fait l'Espagne recule d'un rang au classement Doing Business 2018, par rapport au classement précédent.

 

doing business 2018 espagne


Consulter le rapport complet ici