Dimanche 25 octobre 2020

Wallace Collection : plus de sécurité que de visiteurs !

Par Camille Chorley | Publié le 21/08/2020 à 16:38 | Mis à jour le 02/09/2020 à 13:00
Photo : Camille Chorley
WALLACE COLLECTION securité clients

Sens de circulation pour entrer et sortir, masques obligatoires… La galerie intimiste, tout près de Bond Street s’est aussi organisée pour faire respecter les mesures de distanciation sociale.

Une fois la porte franchie, un employé numérise vos tickets préalablement réservés en ligne puis vous demande agréablement de vous désinfecter les mains. C’est alors que vous traversez un hall qui donne sur la boutique, l’exhibition et un immense escalier qui vous portera vers la collection permanente. Devant chacune de ces salles, deux gardes de musées se tiennent debout. La pièce semble donc être remplie, mais finalement, seuls deux clients feront leur apparition entre 14h et 15h, dernière heure d’ouverture. Ouvert de 11h à 15h, le musée a considérablement réduit ses plages d’ouverture. « C’est sûrement pour éviter que les employés prennent les transports en commun pendant les heures de pointe » suggère Oliver, un membre du personnel de la sécurité.

La collection permanente de la bâtisse, est dispersée entre plusieurs pièces, toutes décorées à la Française, style 18ème siècle. Certaines sont malheureusement désormais interdites d’accès et les autres sont gardées par au moins un membre du personnel. « On accepte seulement 18 personnes pour chaque créneau de visite », explique une gardienne du musée. «

 C’est comme la National Gallery mais c’est gratuit et plus intime ! » Maggie, une habituée des lieux a aujourd’hui emmené son compagnon pour lui faire visiter son endroit favori. Après déjà six visites, elle ne s’en lasse toujours pas. Attentionnée, elle montre toutes ces pièces et peintures préférées à son mari. D’après elle, rien n’a vraiment changé. « Il y a toujours eu plus de sécurité que de visiteurs ! ».

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

Camille Chorley - Journaliste Londres

Camille Chorley

Etudiante à l'Ecole du Journalisme de Nice et bientôt au Griffith College de Dublin pour de nouvelles aventures !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet