Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un vendredi très « French touch » au Albert's Club

Par Manon Heckmann | Publié le 05/02/2019 à 10:26 | Mis à jour le 05/02/2019 à 13:18
vendredi French Touch Albert's Club Londres Music Fridays

« French touch by Marie » est une concept lancé par Marie-Laurence Hagopian, une française expatriée au Royaume-Uni depuis 15 ans. Son souhait : organiser des soirées entre Français et Britanniques, en mettant à l'honneur des artistes « locaux ».

Désormais en collaboration avec le club Albert's at Beaufort House, la Française lance un nouveau projet nommé « Music Fridays » qui se tiendra un fois par mois. Au programme : cocktails, feu de cheminée, tenues chics et musique acoustique. Lors de la prochaine soirée, le 8 février, c'est Alex PW, un chanteur et compositeur britannique qui se produira. Entre folk-pop et RnB, sa musique « excitante et dynamique » a déjà su séduire non seulement le Royaume-Uni mais également l'Asie et la France.

vendredi French Touch club Albert's Club Londres Music Fridays Alex PW
Alex PW

Informations pratiques

La soirée débute à 21h, mais il est possible de venir dès 19h si vous souhaitez profiter de l'ambiance du lieu ou réserver un dîner au restaurant.

Contact pour plus d'informations et les réservations de dîner : frenchtouchbymarie@gmail.com

Dress code : Tenue soignée et élégante exigée. Le club se réserve le droit de vous refuser l'entrée. Pour les hommes, les vestons et chemises sont vivement recommandées. Les joggings, t-shirts, leggings, vêtements de sport, chapeaux ou casquettes sont formellement interdits.

Date et heure : Vendredi 08 février 2019 dès 19h00

Adresse : Albert's at Beaufort House, 354 King's Road London, SW3 5UZ

Prix : £8,50 - £12,50 // Offre spéciale pour cette soirée de lancement : 2 places pour le prix d'une

Plus d'informations et tickets en vente ici

vendredi French Touch club Albert's Club Londres Music Fridays

 

image1-6

Manon Heckmann

Rédactrice pour LePetitJournal.com de Londres, étudiante à l’école de journalisme ISCPA de Lyon
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...