Un plan à deux milliards pour les vélos

Par Paul Guianvarc'h | Publié le 11/05/2020 à 20:11 | Mis à jour le 11/05/2020 à 20:11
Photo : Max Bender - Unsplash
plan argent vélo

Avec le réseau des transports en commun drastiquement réduit, le gouvernement compte mettre « le vélo et la marche au cœur de la politique de transport ». Un plan d'investissement de £2 milliards a été annoncé.

 

Après la ville de Londres, le gouvernement britannique a précisé les moyens qu’il allait mettre à disposition pour sa nouvelle politique des transports. Un plan à deux milliards de livres sterling. Cela commence par un fonds d’urgence de £250 millions pour inciter davantage de Britanniques à privilégier les vélos. Dans certaines villes d’Angleterre, dont Londres, l’utilisation du vélo a augmenté jusqu’à 70 % en deux mois. Le ministre des transports Grant Shapps a également précisé l’aide gouvernementale allouée aux moyens de locomotion « verts ». L’e-scooter sera ainsi lancé à partir du mois prochain. Initialement prévu dans quatre lieux du territoire britannique, l’essai sera étendu à « chaque région du pays qui souhaite installer un système de location » pour favoriser un espace urbain « silencieux et propre ». Par ailleurs, £10 millions seront ajoutés pour les points de recharge des voitures électriques.

Entrer dans une nouvelle ère

Le gouvernement veut créer un budget à long terme pour les « transports actifs », vélo et marche, comme pour les routes. Une partie de ce budget servira à sensibiliser les citoyens. Selon le ministre, la moitié des transports effectués sont de moins de cinq kilomètres. « Si seulement 5 % de la population utilise le vélo pour aller travailler, cela signifiera une économie de neuf millions de trajets en voiture, huit millions de trajets en train et treize millions de trajets en bus » par an. Mais ces £2 milliards sont encore trop peu pour les promoteurs du vélo. Le « Bee Network » en cours de création a Manchester, un réseau de 1 600 km de pistes cyclables et pédestres inspiré du modèle néerlandais, va coûter à lui seul environ £1.5 milliard selon Chris Boardman, commissaire du projet. Un plan national plus détaillé sera présenté début juin afin de doubler le nombre de cyclistes et d’augmenter la pratique de la marche d’ici 2025.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Paul Guianvarc'h journaliste

Paul Guianvarc'h

Etudiant en master à l'Ecole Du Journalisme de Nice, je suis passionné de cinéma, sport et littérature.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale