TEST: 2269

Stress et pénurie d’enseignants en Grande-Bretagne

Par Arthus Vaillant | Publié le 25/02/2019 à 14:36 | Mis à jour le 25/02/2019 à 14:41
Education Stress Enseignants Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, selon la Fondation nationale pour la recherche en éducation (NFER), le métier d’enseignant serait plus stressant que la moyenne. En effet, un professeur sur cinq se dit stressé par rapport à son emploi, contre 13 % en moyenne pour les autres professions.

Cela peut s’expliquer par le nombre plus important d’élèves par professeurs. En effet, si le nombre d’élèves croît chaque année, le nombre d’enseignants quittant la profession augmente aussi.

Le NFER estime que, malgré l’emploi du temps similaire, c’est l’augmentation de l’intensité du travail qui a ainsi dégradé « l’équilibre travail-vie personnelle et une augmentation du niveau de stress ». Docteur à la fondation, Mary Bousted déclare que « Les raisons pour lesquelles tant de personnes quittent si rapidement la profession ne sont pas mystérieuses ».

« Confrontés à des charges de travail impossibles, à une responsabilité sans fin, à une culture expérimentale année après année… Il est donc très courant que de bons enseignants quittent la profession », a-t-elle ajouté. Face à cette situation, la fondation a appelé à la mobilisation sur ce sujet alors que le nombre de stagiaires enseignants a aussi considérablement chuté.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale