Sarah Gilbert est la nouvelle poupée Barbie !

Par Maël Narpon | Publié le 04/08/2021 à 14:54 | Mis à jour le 04/08/2021 à 15:05
Photo : Fabulous Magazine - Youtube
Sarah Gilbert et sa poupée barbie

Après voir été honorée d’une standing ovation sur le Centre Court de Wimbledon le mois dernier, Sarah Gilbert peut désormais se targuer d’avoir une poupée à son effigie.

 

La chef de l’équipe à l’origine de la création du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 se montre amusée par l’idée et y voit une symbolique forte : « C’est un concept étrange que de voir une poupée Barbie créée à mon image, j’espère que ça contribuera à rendre plus normal le fait que des petites filles envisagent une carrière scientifique. […] Mon souhait est aussi que cette poupée montre aux enfants des carrières auxquelles ils n’auraient pas songé, comme vaccinologiste dans mon cas », a ainsi déclaré la professeure de l’Université d’Oxford, anoblie en juin par la Reine pour services rendus à la santé publique.

Une série de poupées Barbie représentant des femmes travaillant dans le domaine médical a également été dévoilée par l’entreprise Mattel, fabricant ces jouets depuis 1959.

 

Série de poupées Barbie "medical role model"
La collection "médicale" développée par Mattel. Photo : YouTube. 

 

Année après année, la société américaine a commercialisé des poupées à l’effigie de personnalités célèbres. La dernière en date a été modelée à l’image de la star des courts de tennis Naomi Osaka et s’est retrouvée à court de stock quelques heures seulement après sa commercialisation.

Dans la même veine, Mattel développe une collection de poupées intitulée Femmes Inspirantes, pour le compte de laquelle l’entreprise a présenté une poupée représentant Rosa Parks, la célèbre défenseuse des droits civiques durant le XXème siècle aux Etats-Unis.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale