Sadiq Khan pour une prolongation de la période de transition du Brexit

Par Laurent Colin | Publié le 21/12/2020 à 12:50 | Mis à jour le 21/12/2020 à 12:57
Sadiq Khan face au coronavirus

Le Maire de Londres vient de s’exprimer et d’appeler les ministres à demander officiellement une prolongation de la période de transition du Brexit. Une prise de parole qui intervient alors que Boris Johnson tient aujourd’hui une réunion d'urgence (dite COBRA pour « Cabinet Office Briefing Room A ») dans le but justement d'évoquer la continuité du transport international et des flux de marchandises depuis ou à destination de la Grande-Bretagne.

 

« En vertu des nouvelles restrictions de niveau 4, les Londoniens doivent rester chez eux et ne pas voyager, et cela inclut ne pas voyager à l'étranger. La fermeture actuelle de la frontière à Douvres entraînera des perturbations importantes, en particulier pour les transporteurs qui ne peuvent désormais plus passer en Europe continentale ». Sadiq Khan invite ainsi les ministres convoqués ce lundi en réunion de crise à « convenir d'un plan immédiat pour la poursuite du flux de fret et la sauvegarde des chaînes d'approvisionnement, en collaboration avec les partenaires français et européens ».

Avant de poursuivre « Des perturbations majeures dans le Kent étant désormais inévitables, j'exhorte le gouvernement à demander officiellement une prolongation de la période de transition du Brexit. La sécurisation de nos chaînes d'approvisionnement clés et la lutte contre la pandémie de coronavirus exigent plus que jamais les efforts sans réserve des ministres ».

 

Faire preuve de responsabilité et de sens des priorités

Le Maire de Londres espère du gouvernement qu’il saura faire preuve de discernement dans une période plus que difficile. Pour lui : « Risquer le chaos et l'incertitude d'un Brexit sans accord était imprudent avant même la dernière flambée de cas de COVID et les nouvelles inquiétantes concernant la nouvelle souche » (Ndlr : variante du coronavirus identifiée à Londres et dans le sud de la capitale).

Et il conclut : « Le virus se propageant rapidement et nos hôpitaux étant de plus en plus sollicités, la seule chose sur laquelle le pays devrait se concentrer est de lutter contre le virus ».

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale