TEST: 2269

Rachida Dati confie ses ambitions présidentielles au Times

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 29/09/2020 à 15:53 | Mis à jour le 29/09/2020 à 16:04
Photo : The Supermat
rachida dati entretien times

Dans une démarche inédite pour la politique française, Rachida Dati a dévoilé ses ambitions présidentielles dans les colonnes du Times.

 

En règle général, déclarer sa candidature à la présidence de la République française est un acte solennel. S’il se fait le plus souvent lors d’une conférence de presse ou d’un meeting, il n’est pas rare que cette annonce se fasse dans la presse, mais dans la presse française. C’est donc une pratique totalement nouvelle que nous propose Rachida Dati.

Dans un entretien accordé au plus ancien quotidien britannique et publié ce lundi, la maire du 7ème arrondissement de Paris détaille ses ambitions pour les années à venir. Alors qu’elle déclarait il y a deux semaines se placer dans une « dynamique collective » et ne pas savoir si elle était « la meilleure » pour représenter Les Républicains (LR) en 2022, elle affiche désormais l’ambition de vouloir « gagner l’élection présidentielle ». Jusqu’ici elle semblait plutôt soutenir le président de la région Hauts de France, Xavier Bertrand. Le parti de droite n’a pas prévu de désigner un candidat avant le mois d’avril.

Dans cet entretien, elle revient longuement sur son parcours et en profite pour évoquer l’évolution de la société française dans une comparaison avec le modèle britannique. Selon elle, l’adoption en France du modèle anglo-saxon dans lequel les communautés ethniques et religieuses maintiennent leurs propres traditions et identités favorise la radicalisation des musulmans français qu’elle qualifie d’ouverts d’esprit. Elle se dit troublée par la façon dont les britanniques laissent les gens « vivre dans le repli sur soi » avec « très peu de mixité sociale ». Selon elle, la situation est « dangereuse » lorsque les « individus et les communautés [demandent] leurs propres droits et leurs propres règles ». Elle considère que cette situation peut « créer de la division ».

 

Pour ne rien rater de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale