Samedi 28 novembre 2020

Plus difficile d’être entrepreneur à Londres qu’ailleurs ?

Par Marie Lagache | Publié le 22/10/2020 à 18:09 | Mis à jour le 23/10/2020 à 10:07
Photo : Headway-Unsplash
Entrepreneur Londres Royaume-Uni

British Business Bank et le cabinet Oliver Wyman ont publié mercredi 21 octobre un rapport sur les conséquences des origines ethniques et économiques, du genre, et de la situation géographique, sur le succès des entrepreneurs au Royaume-Uni. Londres apparaît comme la ville britannique où les chefs d’entreprise rencontrent le plus de difficultés.

La capitale britannique est la seule ville où les entrepreneurs enregistrent un chiffre d’affaires inférieur à 80%, contre une moyenne générale de 84% dans tout le Royaume-Uni. “71% des propriétaires d'entreprise londoniens ont déclaré un bénéfice en 2019” explique l’étude. 20% d’entre eux ont même vu leurs revenus baisser, alors que la moyenne britannique dans ce domaine est de 14%.

Ces chiffres s’expliquent, selon le rapport, par la densité plus élevée de startups à Londres que dans le reste du Royaume-Uni provoquant une rude concurrence, par un coût de la vie lui aussi plus important, ainsi que par une grande disparité entre les quartiers les plus riches et les plus pauvres de la capitale. À l’inverse, le Sud-Est de l'Angleterre est la région où les entrepreneurs connaissent le plus de succès.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.

Sur le même sujet