Playstation, billard… Les entreprises tentent de faire revenir les employés au bureau

Par Margaux Audinet | Publié le 09/11/2021 à 16:34 | Mis à jour le 10/11/2021 à 10:16
Photo : Unsplash - Sigmund
Des employés travaillent à leur bureau en collaboration

L’ère de l'open space austère serait-elle révolue ? Alors qu’en pleine pandémie, les salariés sont réticents à quitter le télétravail, leurs firmes redoublent d’inventivité pour rendre leurs locaux attractifs.

 

Selon les données de Google Mobility, il y aurait 25% d’employés de moins sur leur lieu de travail au Royaume-Uni comparé à la période précédant la pandémie. Malgré la fin de l’été et l’allègement des restrictions sanitaires gouvernementales, les Britanniques ne sont pas retournés massivement au travail en présentiel pour la rentrée, préférant le confort apporté par le télétravail. Au lieu de contraindre leurs effectifs à réintégrer leur bureau, de nombreuses entreprises font le choix de la carotte plutôt que du bâton et rendent leurs locaux plus attractifs par le biais de nombreuses innovations.

 

Des bureaux qui font peau neuve pour s’inspirer du confort d’un foyer

Les entreprises sont prêtes à débourser des sommes astronomiques pour favoriser le bien-être de leurs salariés au sein de leurs locaux : True Potential a dépensé 1,5 millions de livres pour refaire son siège social à Newcastle. Le directeur général de Gosh Projects, une entreprise spécialiste de l’aménagement de bureaux, explique à iNews que « les entreprises font en sorte que les gens soient plus enclins à venir au bureau plutôt que de leur dicter la marche à suivre ». Cette manœuvre passe par la remise à neuf des locaux, qui se veulent maintenant familiers, similaires à un foyer. Le nombre de bureaux est considérablement réduit et l’espace supplémentaire est utilisé pour installer des fauteuils, de plus larges cuisines et des terrasses privées. Les dirigeants veulent se débarrasser de l’ambiance ‘clinique’ pouvant régner au sein de leur société, les nouveaux espaces se centrant désormais sur le confort et la collaboration. La palette de couleurs des bureaux est, elle aussi, transformée par ce changement stratégique : le camaïeu de gris connu pour être la couleur entrepreneuriale habituelle est remplacé par du violet, du vert ou encore de l’orange. Sont aussi favorisées l’installation de créations artistiques aux murs.

 

Les innovations les plus créatives des firmes

John Herbert, le directeur de Gosh Projects, confie que certains de ses clients font le choix d’installer des Playstations, des tables de billard ou encore des bars dans leurs locaux. Le responsable marketing d’une entreprise de design intérieur, quant à lui, détaille la demande d’un client récent : il a demandé la création d’un « pôle social » comprenant « une zone bar, un bar à gin et une zone de jeux ». L’idée est d’élaborer un lieu de travail attractif donnant véritablement envie aux salariés de quitter leur domicile, en leur proposant des installations et des activités qui ne sont pas accessibles chez eux. D’autres firmes, comme la BNPRE en France, font le choix d’implanter des fermes urbaines dans leurs locaux, avec des mini-terrains et des espaces de culture potagère. Alors que presque 1 Britannique sur 4 envisage de changer d’employeur dans les prochains mois parce qu’il est en burn-out, les entreprises à travers le monde se recentrent - plus ou moins dans une optique de stratégie commerciale - sur le bien-être de leurs effectifs. La pandémie de Covid-19 aura en tout cas bouleversé le rapport des employés avec leurs lieux de travail, qui doivent désormais redoubler d’attractivité pour des travailleurs qui ne semblent plus accepter la froideur et l’impersonnalité des locaux traditionnels.

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale