Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2269

Paul McCartney dévoile que John Lennon serait à l’origine du divorce des Beatles

Par Margaux Audinet | Publié le 13/10/2021 à 13:34 | Mis à jour le 13/10/2021 à 13:42
Photo : Pxhere
Les quatre membres des Beatles

Dans un entretien avec la BBC, Sir Paul a levé le voile sur 50 ans de spéculations sur la véritable cause de la séparation des Beatles. Alors qu’il était désigné comme coupable pendant des années, il révèle que John Lennon aurait finalement initié le divorce.

 

Depuis cinquante ans, le monde s’est continuellement questionné sur les raisons ayant poussé au divorce d’un des plus grands groupes de tous les temps, l’imputant tantôt à des différends artistiques, tantôt à des conflits judiciaires, ou parfois à la rencontre entre John Lennon et Yoko Ono. En 2021, à 79 ans, Paul McCartney a enfin dévoilé les coulisses de la séparation des Beatles.

 

La version officielle de la séparation des Beatles

Dans un communiqué de presse en avril 1970, Paul McCartney choquait la planète en lui apprenant la fin de la collaboration entre les quatre garçons dans le vent. La version officielle le tient comme responsable de ce divorce puisqu’il a été à l’origine de l’annonce, mais également du fait de son animosité à l’encontre de John Lennon. Quelques mois après la séparation des Beatles, Sir Paul attaquait en justice les autres membres concernant la dissolution de leurs relations commerciales. Depuis cinquante ans, de nombreuses spéculations vont bon train quant aux véritables raisons ayant poussé à la fin du boys band ayant vendu le plus de disques dans le monde. Dans un entretien issu de l’émission This Cultural Life, diffusée entièrement le 23 octobre prochain, Paul McCartney fait de grandes révélations sur le sujet : John Lennon aurait causé la fin des Beatles.

 

« Je n’ai pas été à l’origine de la rupture. C’était notre Johnny »

C’est ce qu’explique celui qu’on appelle Macca dans cet entretien exclusif, détaillant les conditions dans lesquelles les Fab Four se sont séparés. Il se confie au micro de la BBC : « John est entré un jour dans une pièce et a dit ‘je quitte les Beatles’ ». Selon lui, l’auteur de Imagine était presque amusé de la situation, annonçant à ses camarades : « c’est assez excitant, c’est un peu comme un divorce ». Paul McCartney explique pourtant que les Beatles représentaient son travail et sa vie, et qu’il aurait souhaité poursuivre l’aventure avec eux. Dans un entretien accordé au New Yorker, il poursuit son explication : « C’était triste pour nous tous. Sauf que John s'en foutait, parce qu'il faisait place nette et s'apprêtait à partir sur le prochain ferry avec Yoko ».

Les propos de Sir Paul sont sans appel : si John Lennon n’avait pas rencontré Yoko Ono, le groupe aurait continué son aventure. L’idylle du chanteur-guitariste était synonyme de la découverte de la politique, de l’avant-gardisme et de l’amour. Suite à cette annonce, le manager des Mop Tops a demandé au groupe de garder cette dissolution secrète pendant un certain temps. « Donc pendant quelques mois, nous avons dû faire semblant. C’était bizarre parce que nous savions tous que c’était la fin des Beatles mais nous ne pouvions pas simplement nous en aller », se remémore McCartney.

 

En dix ans de collaboration et seulement sept ans d’enregistrement, les Beatles ont réalisé 12 albums originaux et pas moins de 200 chansons. La plupart d’entre elles ont été écrites par le tandem Lennon-McCartney. Les interprètes de Let it Be ou Yellow Submarine sont encore considérés aujourd'hui comme l’un des plus grands groupes de tous les temps.

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir