La légende Paul McCartney célébrait son 79ème anniversaire hier

Par Maël Narpon | Publié le 19/06/2021 à 14:21 | Mis à jour le 19/06/2021 à 14:53
Photo : Pixabay
Paul McCartney sur scène

Quand on évoque le 18 juin, l’appel du Général de Gaulle, dont nous vous parlions dans notre édition d’hier, est probablement ce qui nous vient le plus facilement à l’esprit. Il y avait cependant des choses plus légères à célébrer en ce jour, tel le 79ème anniversaire d’un monument de la chanson britannique : Sir Paul McCartney.

 

Car oui, si certains l’appellent familièrement Macca, l’ancien bassiste des Beatles a été adoubé par la reine Elizabeth II en 1997. Bien souvent, les surnoms de stars d’une telle envergure trouvent leur origine dans une anecdote ou un élément fort de leur passé. Dans le cas de Macca, il ne faut pas chercher bien loin car la raison est toute simple. Le principal concerné l’a d’ailleurs expliqué dans une interview pour Wired en 2018 : il s’agit simplement d’une tendance propre aux habitants de Liverpool, sa ville d’origine, à tout abréger. McCartney est donc devenu Macca. « Tout comme Georges Harrison est devenu Hassa et John Lennon est devenu Lenny », raconte-t-il. Un peu déçus ?

Il est évident que les vrais fans des Beatles, qu’ils soient de la première heure ou non, étaient déjà au parfum. Pour cette raison, nous avons essayé de vous dégoter quelques anecdotes insolites probablement moins connues du grand public. L’une d’entre elles a particulièrement retenu notre attention, elle a été partagée sur Twitter par Matt Brown (pas le combattant MMA), éditorialiste pour le Londonist et auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Everything You Know About London Is WrongTout ce que vous croyez savoir sur Londres est faux »).

 

Façade du bâtiment du 57 Wimpole Street
Photo : Wikimedia Commons

 

Si cette façade vous est familière, vous connaissez probablement l’anecdote que nous sommes sur le point de raconter. Ce bâtiment abrite le 57 Wimpole Street, lieu au sein duquel Paul McCartney a vécu de 1963 à 1966, chez les parents de sa petite amie de l’époque, Jane Asher. Ainsi, c’est sous ce toit qu’ont vu le jour nombre des chansons des Beatles, telles que Yesterday et I Want To Hold Your Hand, aujourd’hui connues dans le monde entier. Une histoire courte et très simple, à moins que le destin ne vienne ajouter cette touche de magie et de symbolique dont il raffole. Car, à quelques encablures de là, sur Upper Wimpole Street, un des plus célèbres écrivains britanniques donnait naissance au plus grand détective que le monde ait connu. Vous voyez de qui il s’agit bien sûr ? C’est dans son cabinet d’ophtalmologie ouvert en 1891 que Sir Arthur Conan Doyle rédigea les premières aventures du fin limier connu sous le nom de Sherlock Holmes. De là à dire que cette rue stimule la créativité des plus grands il n’y a qu’un pas, vous ne trouvez pas ?

Une anecdote sympathique pour célébrer l’inspiration d’une personne que beaucoup considèrent comme l’un des plus grands musiciens que la Terre ait portés. Souhaitons donc un excellent anniversaire à Sir Paul McCartney et profitons-en pour nous rendre du côté d’Abbey Road afin de traverser le fameux passage piéton pour la 79ème fois.

 

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Étudiant en journalisme à Londres, précédemment en erasmus à Athènes. Baigner chaque jour dans une autre culture est ce qu'il y a de plus enrichissant à mes yeux. Un rien m'intéresse.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet