No-deal : les pêcheurs menacent de bloquer Calais

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 15/12/2020 à 18:41 | Mis à jour le 16/12/2020 à 23:24
Photo : Kim Hyounn - Unsplash
menaces pêcheurs blocus calais

A chaque jour sa surenchère dans l’épineux sujet de la pêche qui bloque en partie les négociations sur le Brexit. Après les menaces britanniques d’envoyer la Royal Navy pour protéger les zones de pêche, c’est au tour des marins français de menacer de bloquer l’accès à Calais aux bateaux anglais.

C’est Dimitri Rogoff, président du Comité régional des pêches en Normandie qui a déclaré qu’en cas de no-deal, et donc d’interdiction, pour les pêcheurs français, belges et néerlandais, d’accéder aux eaux britanniques, les marins étaient prêts à empêcher les bateaux anglais de venir livrer leur pêche en France. Il déclare : « si nous sommes privés de nos zones de pêches (ici, les eaux britanniques), nous n’allons pas laisser les britanniques alimenter le marché français ». Selon lui, les pêcheurs belges et néerlandais seraient prêts à venir prêter main forte aux français dans ce projet.

En cas de no-deal, et donc de blocage du port, la situation risque d’être délicate pour les gouvernements des deux côtés de la Manche. Seul le gouvernement français pourra intervenir pour débloquer le port, potentiellement par la force. Une intervention que les autorités ne seront sûrement pas pressées de mener si les discussions sur l’accord se finissent dans la rancœur. L’image d’un bateau des forces de l’ordre forçant le passage pour permettre à un bateau anglais de livrer sa cargaison en France serait mauvaise. A Londres, les autorités devront faire avec une très faible possibilité d’action. Elles devront faire face à la colère des pêcheurs anglais dans l’incapacité de livrer leur pêche dont une grande partie est destinée à l'exportation.

Encore une fois, peu importe le côté de la Manche sur lequel on se trouve, difficile de sortir gagnant d’un no-deal.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale