Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mon quartier : Notting Hill vu par Jean Cazals, photographe

Par Fiona Farrell | Publié le 26/03/2019 à 12:28 | Mis à jour le 26/03/2019 à 21:12
Photo : Jean Cazals (à gauche) et son ami Eric Treuille, propriétaire de la librairie culinaire et bistrot “Books for Cooks” à Notting Hill.
Nothing Hill Jean Cazal Photographie culinaire Eric Treuille Librairie culinaire

Jean Cazals est un photographe français passionné de voyage et de bonne cuisine. Expatrié à Londres depuis 35 ans, il nous fait visiter son quartier, Notting Hill.

lepetitjournal.com : Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Jean Cazals : Je suis photographe culinaire, mais aussi photographe de voyage et de lifestyle. Je suis hédoniste. J'adore tout ce qui est beau, intéressant. Après avoir réalisé des portraits pendant dix ans, j'ai commencé à faire de la photo culinaire parce que j'aime bien manger. Un jour quelqu'un m'a demandé pourquoi j'étais photographe culinaire. J'ai répondu qu'il fallait bien que je fasse quelque chose entre le déjeuner et le dîner. Ce métier touche tout ce que j'aime : le voyage, la nourriture, la rencontre. J'ai rencontré ma compagne dans un restaurant. Je lui ai dit : « Écoute, tu aimes bien cuisiner, pourquoi tu ne cuisines pas pour moi ? ».

Depuis combien de temps vivez-vous ici et pourquoi Londres ?

Je suis arrivé ici comme beaucoup de Français avec un sac. Je me suis installé à Notting Hill et puis j’y suis resté. Pour moi, Londres c'est une ville qui englobe tout. A cause du Brexit, nous avons essayé de trouver un autre endroit où aller, mais en fait, nous ne voyons pas. Il n'y a pas d'autre ville comme Londres. Il y a des villes qui ont des trucs sympa, mais pas tout ce que nous avons ici. Nous adorons Los Angeles, mais c'est cher et cela a beaucoup changé. New York est aussi très agréable, mais il n'y a pas de jardin. Et Paris... Nous ne sommes pas des Parisiens. C’est une belle ville, mais je la trouve très claustrophobique. Et puis ce n'est pas aussi branché que Londres. Ceci dit j'adore la France et sa diversité de paysages. Ce qui me manque le plus c'est le ski. J’en fais depuis l’âge de trois ans car j'ai grandi à Genève. Aujourd'hui je n'ai pas d'attache dans l’Hexagone, mais je suis toujours Français dans le cœur. En sport, je supporte la France.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans la ville ou dans la culture anglaise ?

Les Anglais ont un look bien à eux qui est souvent bohème. Ils s’habillent sans se soucier de ce que les gens pensent comme à Paris. C’est plus relax. Chacun fait ce qu'il veut, personne n'est parfait. Londres offre une diversité énorme, au niveau de la mode, des restaurants... Comme le Royaume-Uni est une île, les Anglais ont été chercher ailleurs tout ce qu'ils n'avaient pas. Cela a créé cette mixité. Les Français qui vivent à Londres ou qui ont déjà vécu ailleurs que dans l’Hexagone ont dans leurs bagages une expérience différente de la vie et une autre manière de voir les choses. 

 La rue commerçante de Westbourne Grove
La rue commerçante de Westbourne Grove

 

Qu’est ce qu’il ne faut absolument pas rater dans votre quartier, à Notting Hill ?

Notting Hill, c'est un endroit mythique de Londres, c'est un village plein de charme à 15 minutes du centre. C'est un peu comme Saint-Germain à Paris dans les années 60. Le seul problème ici, c'est que les restaurants sont très chers. Il y a par exemple le Ledbury ou le Core qui sont de très bons restaurants étoilés, mais on parle de £150 par personne. J’aime bien également Character, restaurant tenu par la fille de Michel Roux. Ce n'est pas donné, mais c'est très bon. Il est possible de manger de bons burgers à Honest. Sinon, Westbourne Grove est sympa et branché pour le shopping avec plein de boutiques. Mention spéciale pour Books for Cook qui a un des plus grands choix de livres culinaires en Europe ! En fait ici, il faut se promener, se balader. Il faut rentrer dans ce quartier et profiter de chaque rue.

Quel est votre QG, là où on a le plus de chances de vous trouver ?

Je suis très souvent au Coffee Plant qui propose du café très bon et pas cher. C'est brut, j'adore. Tous les locaux se retrouvent là-bas. Je suis membre de l’Electric House, un “member club only” qui est toujours un endroit “home away from home” pour boire un verre et rencontrer des amis. Ce club va aussi ouvrir à Paris. Je vais aussi très souvent à Golborne road, une rue avec de nombreux cafés et à l’image de ce qu'était Notting Hill dans le temps.

Fiona Farrell

Fiona Farrell

Rédactrice stagiaire au sein de l’équipe LePetitJournal.com de Londres. Journaliste apprentie à l’ESJ Pro
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Phildenormandie ven 29/03/2019 - 16:38

Très intéressant comme la plupart du temps . MAIS notre ami est photographe de son état,non? Et il n'y a qu'une seule photo..C'est une belle plantade. Ou alors il ne fallait pas convoquer un photographe.. Respectueusement. Philippe LIEGAULT.

Répondre

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l

Sur le même sujet