Mille sabords : Boris fan de Tintin, vous y croyez ?

Par Luther Beaumont | Publié le 18/04/2020 à 19:06 | Mis à jour le 18/04/2020 à 19:14
Photo : Eugene Chystiakov - Unsplash
eugene-chystiakov-mkPVjLqDyYI-unsplash

Boris Johnson et Tintin sont tous les deux blonds, journalistes et ne donnent pas vraiment l’impression de vieillir. La grande différence est que le premier est vraiment fan du second. Explication.

 

Il fut récemment rapporté que lorsque Boris Johnson était à l'hôpital, sa famille lui fit parvenir quelques bandes dessinées de Tintin. Je ne peux m'empêcher de l'imaginer allongé dans son lit, en pyjama, en train de lire : “Tintin au Congo”, “Cock en stock” ou “Le lotus bleu”.

La bande dessinée Tintin, créée par Hergé et publiée pendant le XXe siècle, a représenté parmi les lectures favorites des adolescents britanniques dans les années 50 et 60. Les illustrations sont inspirées de l’empire colonial Franco-Belge. Certaines d’entre elles pourraient tout aussi bien être associées à l’empire colonial britannique. Tintin, jeune journaliste, toujours accompagné de son fidèle compagnon Milou, parcourt le monde. Il vient en aide à des populations indigènes, il élucide des crimes ou il révèle des scandales de corruption.

Certains des albums avaient été condamnés de racistes. Ils avaient donc fait l’objet d’une censure pendant des années. Les éditions américaines étaient même allées encore plus loin en éditant les albums de manière à ce qu’il ne soit pas possible d’observer deux personnes de deux races différentes vivre ou travailler ensemble. Aujourd’hui l’opinion générale a fait évoluer ces interprétations en encourageant même les adolescents à se plonger dans les aventures de Tintin. Certains albums sont même devenus de véritables objets de collection. Très sincèrement, il est question de l’un des meilleurs moyens pour maintenir son moral au beau fixe lorsque nous sommes alités. Seul Astérix serait peut être plus opportun dans pareille situation.

Boris Johnson était donc journaliste avant de devenir politicien.

Et il semblerait que Tintin ait eu une influence dans ce choix de carrière. Il y a de cela deux ans, lorsqu'il était alors secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, le Daily Telegraph avait publié des clichés de Boris Johnson effectuant sa course à pied avec un t-shirt sur lequel il était possible de lire les célèbres jurons du capitaine Haddock écrits en français. Ce qui, à l’époque, avait été interprété comme un message fort à l’encontre de l’UE. Il est vrai que les jurons pouvant être lus sur le fameux t-shirt valaient le coup d’œil : “Mille sabords !”, “Tonnerre de Brest”, Marins d’eau douce ?!”, “Boit-sans-soif”, “Ectoplasme”, “Bachi-bousouk”. L’année dernière, une photo prise à l’arrière de sa voiture laissait entrevoir un album de “Tintin le lotus bleu”, en français qui plus est !

Evidemment que Boris adore Tintin. Tous deux journalistes, tous deux blonds au possible (sans avoir le même coiffeur !), ils ne donnent pas l’impression de vieillir, d’être usés ou fatigués. James Bond est désormais féministe, Batman est en pleine thérapie. Tintin, quant à lui, connaît toujours un grand succès chez les 12/18 ans, ne perdant rien de sa curiosité et demeurant, tout comme Boris, indestructible.

 

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale