Londres : dernières négociations en cours pour éviter les grèves de métros

Par Elzéa Colomb | Publié le 30/07/2021 à 18:34 | Mis à jour le 30/07/2021 à 18:43
Photo : Bruno Martins - Unsplash
Un panneau Underground à Londres

Après l’annonce selon laquelle les chauffeurs de métros londoniens feraient grève durant 4 jours au cours du mois d’août, des pourparlers ont lieu aujourd’hui dans l’optique d’un possible consensus.

 

Dès mardi prochain, les usagers londoniens de toutes les lignes pourraient être confrontés à de fortes perturbations dans les métros de la capitale. Les 3, 5, 24 et 26 août, le syndicat Rail Maritime and Transports (RMT) a appelé les travailleurs du secteur à grever dès midi et jusqu’à 11h59 le lendemain. La contestation fait suite à une décision de l’exécutif d’abolir le statut de conducteur de métro de nuit ainsi que la rémunération qui lui est associée. Une décision qui, selon le syndicat, pourrait entraîner la perte de jusqu’à 200 emplois et affecter l’équilibre de près de 3 000 conducteurs. En effet, les chauffeurs seraient ainsi susceptibles d’effectuer des services de jour et de nuit, en lieu et place d’un statut séparé.

 

Des négociations de la dernière chance

Le syndicat a, à plusieurs reprises, entrepris des négociations avec TfL (Transports of London) restées jusqu’alors sans solution durable. Nick Devent, directeur des opérations clients pour le métro de Londres, a quant à lui affirmé que ce changement de ce statut ne provoquerait « aucune perte d’emploi ». « Ces changements nous permettront d'exploiter plus efficacement les services de métro de jour comme de nuit, et comme notre accord avec d’autres syndicats le reflète, ils seront positifs pour les conducteurs ainsi que pour les clients » a-t-il déclaré à l’Evening Standard.

Pensez-vous que ces revendications soient légitimes ?

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale