TEST: 2269

Les volontés indépendantistes écossaises malmenées par Boris Johnson

Par Colin Porhel | Publié le 29/01/2021 à 14:49 | Mis à jour le 04/02/2021 à 15:47
Photo : Viktor Forgacs - Unsplash
Relations écosse royaume-uni référendum indépendance

En voyage en Ecosse jeudi, Boris Johnson a exhorté les citoyens à rester unis pour vaincre la pandémie, au lieu de militer pour un référendum d’indépendance qu’il a lui-même qualifié de « hors de propos ». Plus de 49% des Ecossais se disent désormais prêts à quitter le Royaume-Uni, selon un sondage publié récemment.

« Je pense que les discussions interminables sur un référendum qui ne répond pas de façon précise aux questions sur les principes d’une future constitution ne correspondent absolument pas aux préoccupations de la plupart des gens », a-t-il ajouté. Le Parti national écossais semble toutefois décidé à obtenir l’organisation un nouveau référendum après la crise, avec ou sans l’accord de Downing Street, si une majorité indépendantiste se dessinait au Parlement écossais lors des élections du mois de mai prochain.

En réponse aux critiques, la Première ministre locale, Nicola Sturgeon a déclaré « ne pas être ravie » de la venue du dirigeant britannique, alors que des restrictions de voyages se mettent progressivement en place. Mardi, le Royaume-Uni est devenu le premier pays européen à franchir le triste seuil des 100 000 victimes du covid-19.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Colin Porhel - journaliste

Colin Porhel

Etudiant en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à l’Université de Brest Occidentale (UBO).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale