Les ventes de livres ont explosé pendant la pandémie

Par Clara Grouzis | Publié le 28/10/2020 à 15:05 | Mis à jour le 28/10/2020 à 15:11
Photo : Kimberly Farmer - Unsplash
livres vente Harry Potter confinement

L’éditeur de la série Harry Potter, Bloomsbury, a annoncé avoir réalisé son semestre le plus prolifique depuis 2008. Le départ s’annonçait pourtant fragile au début du confinement : le groupe éditorial avait dû congédier une partie importante de ses employés, car toute l’industrie du livre était à l’arrêt. Mais comme la pandémie s’éternise, les gens se sont rendus compte que la lecture était un bon moyen d’évasion. Les ventes ont alors explosé, davantage en ligne qu’en magasin. Les bénéfices de Bloomsbury ont augmenté de 60% entre le début de l’année 2020 et fin août, pour atteindre £4 millions, sa meilleure performance depuis 2008.
Parmi les best-sellers, on compte le livre de Reni Eddo-Lodge, « Why I’m No Longer Talking To White People About Race » , « Humankind » de Rutger Bregman ou encore le livre de recettes du célèbre restaurant londonien Dishoom : « Dishoom: From Bombay with Love ». Un bon moyen de sortir de ce quotidien morose !

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale