Samedi 16 janvier 2021

Les £29 millions du Brexit Festival, pourquoi une telle polémique ?

Par Marie Lagache | Publié le 27/11/2020 à 15:47 | Mis à jour le 27/11/2020 à 16:04
Photo : Pippa Fowles-No 10 Downing Street-flickr
Brexit Festival Financement 29 millions Rishi Sunak Gouvernement Royaume-Uni

Au cours de sa présentation de l’examen des dépenses, Rishi Sunak a annoncé un fonds de 29 millions de livres sterling pour le Brexit Festival, une nouvelle qui tombe mal.

Une nouvelle polémique pour le gouvernement de Boris Johnson ? Rishi Sunak, ministre britannique des Finances, a présenté mercredi 25 novembre l’examen des dépenses du Royaume-Uni. Un des détails de ce plan a fait couler beaucoup d’encre : l’annonce d’un financement de 29 millions de livres sterling pour le Festival UK 2022, alias le Brexit Festival.

Cet événement aura lieu en 2022 pour célébrer la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ce Brexit Festival, initié par le gouvernement de Theresa May en 2018, a pour but de “présenter les forces créatives et innovantes de la nation” et sera “un moment de célébration nationale”, selon un communiqué du gouvernement.

152 millions de livres sterling pour les “fêtes post Covid”

Le Festival UK 2022 est financé par le gouvernement britannique à hauteur de 120 millions de livres sterling. Les 29 millions annoncés par Rishi Sunak font partie de ce financement. Une dépense qui était donc déjà programmée, mais dont le timing de l’annonce, en pleine crise économique et deuxième vague du Covid-19, est très mal tombée.

En réalité, cet investissement fait partie d’un fonds de 152 millions de livres sterling, selon le document officiel de l’examen des dépenses, alloué aux “fêtes post coronavirus” qui auront lieu en 2022. Cela comprend les 29 millions pour le Brexit Festival, mais aussi 118 millions pour les Commonwealth Games et 5 millions pour le jubilé de la Reine.

1 336 respirateurs pour les malades du coronavirus coûtent 29 millions

Des célébrations qui semblent bien loin des préoccupations et problèmes actuels des citoyens du Royaume-Uni en pleine crise du coronavirus et alors que la perspective d’un no-deal, désastreux pour l’économie nationale, se rapproche. Rishi Sunak a dans le même temps annoncé un gel des salaires de 4 millions d’employés du secteur public et pas d’augmentation pour les travailleurs de la santé. De quoi susciter de nombreuses critiques.

Selon les calculs du Huffington Post, ces 29 millions de livres sterling auraient aussi pu permettre de commander près de 13 millions de doses de vaccins Covid-19 supplémentaires, pour mettre fin à la pandémie, ou d’acheter 1 336 respirateurs, et permettre d’avoir plus de places dans les hôpitaux pour les malades du coronavirus. 29 millions, une somme au cœur de toutes les préoccupations.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet