TEST: 2269

Le télétravail est tout sauf synonyme de vacances

Par Marie Lagache | Publié le 07/02/2021 à 11:31 | Mis à jour le 07/02/2021 à 11:31
Photo : vadim kaipov-Unsplash
Augmentation Télétravail Royaume-Uni

Le télétravail restait, avant l’arrivée du coronavirus et des différents confinements, un mode de vie décrié péjorativement. Les employés travaillant à domicile étaient souvent jugés comme plus fainéants et moins productifs. Mais, encore une fois, la pandémie de Covid-19 a tout changé.

La généralisation du télétravail a modifié sa perception populaire et professionnelle. Pour autant, ce changement dans nos manières de travailler ne s'avère pas sans conséquence. Parmi les effets secondaires du télétravail se trouve notamment l’allongement des journées.

 

Plus de 2 heures de travail supplémentaires par jour

Selon deux études, une de NordVPN Teams et l’autre de Wildgoose, consultées par le Guardian, les personnes travaillant depuis chez elles au Royaume-Uni ont vu leur temps de connexion augmenter de plus de 2 heures par jour. La semaine de travail en prend un sérieux coup, en s’allongeant de près de 25%.

NordVPN Teams a basé son analyse sur les données des serveurs professionnels et Wildgoose a interrogé les travailleurs britanniques. 44% des employés ont ainsi estimé que leur charge de travail avait augmenté.

L’allongement des journées implique aussi des pauses déjeuner raccourcies, une limite floue avec les loisirs et des arrêts maladie que nous nous autorisons beaucoup moins. Cette nouvelle norme pose alors des questions sur la place du travail dans notre quotidien.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale