TEST: 2269

Le RU concurrencé par le Danemark sur le podium du combat climatique ?

Par Pauline Berger | Publié le 08/12/2020 à 14:00 | Mis à jour le 10/12/2020 à 13:32
Photo : eelco bohtlingk - unsplash
UK leader climatique émissions CO2

Le Danemark a annoncé la semaine dernière l'arrêt de l'exploration gazière et pétrolière de la Mer du Nord. Cette décision met en péril la position de leader mondial du climat, revendiquée par Boris Johnson.


Le Danemark prend le pas sur le Royaume-Uni

Sa décision de mettre un terme à l'exploration de nouvelles réserves de gaz et de pétrole dans la Mer du Nord, est une étape significative dans le combat du Danemark pour la réduction de ses émissions de CO2.

Le même effort est mené par le Premier ministre britannique. En effet, il a annoncé le 4 décembre 2020 un nouvel objectif pour 2030 : diminuer de 68% ses émissions de CO2 par rapport au niveau de 1990. Pourtant, Boris Johnson n'a toujours pas annoncé de décision comparable à celle du Danemark, alors que le Sommet environnemental virtuel Climate Ambition, dont il est le co-hôte, se tiendra samedi en compagnie de plusieurs dirigeants internationaux.


Une ambition irréaliste ?

Boris Johnson s'est fixé un nouveau challenge au sein duquel il a placé la barre très haut, d'après plusieurs ONG environnementales. Il a en effet annoncé un rythme de réduction des émissions de CO2 du Royaume-Uni, plus rapide que n'importe quelle autre économie mondiale.

Les critiques pleuvent néanmoins sur le manque d'investissements et d'innovations du Royaume-Uni, pourtant nécessaires s'il souhaite réellement atteindre son but. Il est également essentiel de commencer dès maintenant à définir un plan de transition de l'emploi, pour tous les travailleurs employés dans des secteurs polluants, qui risquent de perdre leur poste d'ici 2030 et 2050.

Le temps presse pour le Royaume-Uni : il est primordial de mettre en œuvre un plan similaire à celui du Danemark, s'il souhaite continuer à se présenter légitimement comme le leader climatique mondial, mais plus important encore, s'il compte respecter ses engagements environnementaux.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale