Le premier chat contaminé du Royaume-Uni

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 28/07/2020 à 17:47 | Mis à jour le 28/07/2020 à 17:54
Photo : Rica Naypa - UNSPLASH
rica-naypa-LfDN2K_owJg-unsplash

Une femelle siamoise est devenue le premier animal du Royaume-Uni à contracter le coronavirus.

Un chat dans le sud de l’Angleterre aurait été contaminé du coronavirus par le biais de son propriétaire. Dans un premier temps, un vétérinaire avait conclu que la femelle avait simplement de l’herpès animal mais finalement elle a été testé positif au covid-19 en juin. Dans le cadre d’un programme de dépistage du coronavirus chez les chats pour le « Glasgow Centre for Virus Research », des échantillons de l’animal ont été analysés. Le laboratoire « Animal Plant Health » de Wesbridge a confirmé par la suite les premiers résultats constatés au préalable.

Le chat de six ans n'a présenté que des symptômes bénins, notamment un essoufflement et un écoulement nasal, et s'est rétabli depuis.

Mais Margaret Hosie, professeur de virologie comparative à l'Université de Glasgow, qui dirige le programme de dépistage, a conseillé à tous les propriétaires de chats de garder une hygiène de vie rigoureuse.«Assurez-vous de tousser ou d'éternuer dans un mouchoir jetable et de vous laver les mains avant de manipuler votre chat. N'embrassez pas votre chat. Ne faites pas dormir le chat dans un lit avec vous et ne partagez pas de nourriture avec le chat. "

Elle a ajouté: «Nous étions très désireux d'identifier un [cas] au Royaume-Uni parce que cela nous permet de travailler sur la transmission du coronavirus. C’est une découverte assez rare.» Quelques cas de contaminations chez les animaux de compagnie ont déjà été confirmés en France et ailleurs en Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis et en Asie.

Les animaux peuvent-ils transmettre le coronavirus aux humains ?

Cependant, le professeur Christine Middlemiss, vétérinaire en chef britannique a précisé : «Il n'y a aucune preuve suggérant que les animaux de compagnie peuvent transmettre directement le virus aux humains. Nous continuerons de surveiller cette situation de près et mettrons à jour nos conseils aux propriétaires d'animaux si la situation venait à évoluer. »

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale