TEST: 2269

Le goût de la France à l’Angle de la Terre, c’est possible !

Par Amandine Guiony | Publié le 31/08/2020 à 20:25 | Mis à jour le 01/09/2020 à 09:09
charles deluvio-unsplash

Si le Covid-19 est venu ruiner toute perspective de vacances dans l’hexagone, Britanniques francophiles ou expatriés en mal du pays vont être ravis : il existe de multiples façons de (re)trouver le goût de la Gaulle sans franchir la frontière.

Avec sa gastronomie mondialement reconnue, son patrimoine architectural et ses champs de vignes et de lavandes, la France reste l’une des destinations préférées des Britanniques. Si proche géographiquement, si éloignée culturellement, elle est presque aujourd’hui synonyme d’exotisme.

En effet la quatorzaine imposée la semaine dernière aux voyageurs en provenance du Royaume- Uni éloigne encore plus la perspective d’une escapade parisienne ou d’un weekend provençal. Pas de panique, la Grande-Bretagne n’a pas dévoilé tous ses secrets.

Au menu

Loin d’être un simple cliché, la culture française passe avant tout par le goût de la bonne chair. Des saveurs, une gastronomie et des chefs étoilés mondialement reconnus qu’il est possible de retrouver au royaume du Hot Pot et du Pudding.

À Londres, Le Gavroche vous attend dans le très chic quartier de Mayfair. Ouvert en 1967 par les frères Albert et Michel Roux, il est le plus ancien restaurant gastronomique français de la capitale.

Pour un autre plaisir gastronomique, le restaurant d’Alexis Gauthier vous attend dans le quartier de Soho. Ce chef étoilé offre les savoirs-faire revisités d’Alain Ducasse, le maître qui l’a formé.

Dans le quartier de Covent Garden, il est possible de boire un verre de vin français accompagné de son incontournable fromage dans un cadre haut en couleurs. Rendez-vous à La Compagnie des Vins Surnaturels, située dans le Neal’s Yard, entre deux façades de briques bleues, vertes ou roses, pour trinquer à la saveur des vignobles français.

Toujours à Covent Garden, accompagnez votre verre de charcuterie, fromages et autres tapas très Frenchy à la table du Cellar. Des assiettes à consommer sans modération.

Côté patrimoine

L’air frais de la France se retrouve évidemment à travers son patrimoine architectural. Offrez-vous une nuit dans Le Manoir Aux Quat’Saisons. L’imposante bâtisse de pierre vous accueille aux milieu des lavandes et des glycines. Le style provençal-chic de cet hôtel vous ravira le temps d’un weekend loin de la ville.

Un ciel moins bleu mais une douce odeur tout droit venue du sud de la France, quoi de mieux pour s’évader ? Il est désormais possible de visiter un champ de lavande à seulement deux heures de Londres. La Somerset Lavender Farm, près de Radstock, propose également des déjeuners et des produits issus de la récolte.

Plus loin, en Écosse, une forteresse dessinée par Charles Barry, architecte à l’origine du Parlement de Londres, prend des airs de château de la Loire. Directement inspirée du style français, l’architecture de Dunrobin Castle offre un joli spectacle pour un weekend sans quitter le Royaume.

Un peu d’Art

La magnifique Wallace Gallery a ouvert ses portes depuis le mois de juillet et se languit de voir de nouveaux visiteurs malgré l’épidémie de Covid-19 et des horaires d’ouverture réduits entre 11 heures et 15 heures. Pensez à réserver en ligne pour admirer les meubles et peintures au style rococo.

Enfin, admirez les peintures de célèbres artistes impressionnistes français en visitant la National Gallery. Cézanne, Degas, Renoir ou encore y sont exposés au public friand de poésie et de délicatesse.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,    abonnez-vous à notre newsletter en deux clics   !

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale