TEST: 2269

Le coronavirus pourrait s’éteindre, sans aucun vaccin

Par Luther Beaumont | Publié le 24/06/2020 à 12:05 | Mis à jour le 24/06/2020 à 12:10
Photo : Cdc - Unsplash
vaccin coronavirus fin

Selon un expert italien reconnu, la pandémie du Covid-19 pourrait toucher à sa fin sans avoir besoin de faire appel à un vaccin.

Le Professeur Matteo Bassetti, spécialiste en maladies infectieuses, prétend actuellement que le coronavirus a changé de statut, en étant passé du statut de “tigre agressif”, à celui de “chat sauvage”. Il note que « Même les patients âgés de 80 à 90 ans sont désormais alités et peuvent respirer sans assistance (…) Ce sont les mêmes profils de patients qui seraient morts en deux ou trois jours précédemment ».

Il ajoute que nous n’aurons probablement pas besoin de vaccin pour venir à bout du virus, qui a causé la mort de 465 000 personnes à l’échelle mondiale, car ce dernier pourrait disparaître de lui-même. Il explique également avoir observé que la sévérité du virus avait évolué tout au long des quatre dernières semaines, ce qui signifierait qu’il pourrait être en train de faiblir. Il y voit plusieurs explications, incluant le fait que le confinement aurait permis à la population d’être moins exposée au Covid-19.

Sa théorie est contestée par d’autres spécialistes et virologues. L’expert de l’hôpital San Martino de Gènes, fut déjà critiqué pour avoir avancé des théories comparables en début de mois.

Pour le docteur Oscar Maclean, de l’université de Glasgow commenta : « L’affaiblissement du virus par l’intermédiaire de mutations est théoriquement possible. Ce n’est pas quelque chose sur lequel nous comptons, et toutes les revendications effectuées en ce sens doivent faire l’objet de vérifications systématiques. Sans preuves irréfutables, personne ne devrait sous estimer le danger représenté par ce virus, afin de ne pas impacter dans le mauvais sens les réactions de la population ».

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale