La bonne évolution des récompenses musicales britanniques

Par Swali Guillemant | Publié le 01/03/2021 à 16:13 | Mis à jour le 01/03/2021 à 18:37
Photo : Israel Palacio - Unsplash
brit awards cérémonies musique artistes

Les Brit Awards et le prix Mercury, les deux plus grandes cérémonies de remise de prix dans le domaine de la musique au Royaume-Uni, ont élargi les critères d’éligibilité pour les artistes afin de permettre aux citoyens non britanniques vivant sur le territoire d’être nominés.

Jusqu’à la semaine dernière, les musiciens et interprètes devaient avoir la nationalité britannique pour pouvoir concourir, désormais les résidents permanents seront admis pareillement. Les artistes doivent aujourd’hui répondre à l’un des trois critères suivants : être né au Royaume-Uni, détenir un passeport britannique ou avoir été un résident permanent pendant plus de cinq ans.

Ce changement survient après la controverse observée l’année dernière qui avait concerné l’artiste nippo-britannique Rina Sawayama. Née au Japon mais vivant au Royaume-Uni depuis plus de 25 ans, elle avait été jugée inéligible pour les Brit Awards et le prix Mercury en 2020 car elle ne détenait pas de passeport britannique. Ces fans avaient critiqué cette décision en utilisant le hashtag #SAWAYAMAISBRITISH, qui est devenu, pour un temps, la première tendance sur Twitter au Royaume-Uni. Comme quoi, une polémique utilisée à bon escient peut faire bouger les choses dans le très bon sens !

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale