TEST: 2269

Kevin Foster : “nous souhaitons conserver tous les Français éligibles”

Par Luther Beaumont | Publié le 26/01/2021 à 10:35 | Mis à jour le 26/01/2021 à 10:44
Kevin Foster Settled status

À moins de six mois de la fin du dispositif permettant aux Européens établis en Grande-Bretagne avant le 31 décembre 2020 d’obtenir leur statut de résident permanent post-Brexit, le ministre des futures frontières et de l’immigration Kevin Foster nous a confié son aspiration à conserver le plus grand nombre de Français éligibles au Settled status avant 2021.

Les dernières données officielles ont été publiées le 21 janvier. Près de 4,9 millions de postulats en faveur du nouveau dispositif (EU Settlement Scheme) ont d’ores et déjà pu être recensés. Nous vous avions déjà fait part des derniers chiffres officialisés en septembre. Un million d’Européens supplémentaires se sont manifestés sur ce dernier trimestre de l’année pour solliciter l’acquisition de leurs droits dans le cadre de cette nouvelle législation.

Si tant est que Kevin Foster se soit prononcé tel un ministre plus que satisfait par ses résultats : “atteindre quasiment 4,9 millions de candidatures illustre le franc succès de ce dispositif”, il souhaite aussi que tous les concernés qui ne l’ont pas encore fait se mobilisent : “J’encourage toutes les personnes éligibles à s’enquérir de ce nouveau statut”. D’autant plus que le nombre de refus liés à ces nouveaux titres de séjour ne s’élève qu’à 33 700, ce qui représente en d’autres termes moins d’1% du nombre total.

A titre de rappel, le dispositif est accessible depuis le 30 mars 2019 et prendra fin le 30 juin 2021. Pour sa bonne réalisation, le gouvernement britannique avait entériné et pérennisé l’action de 72 organisations afin de pouvoir prodiguer un accompagnement concret. L’objectif affiché est limpide : laisser le moins d’individus possible sur le carreau.

Contrairement à beaucoup d’idées reçues, l’interview met en exergue un parlementaire britannique véritablement désireux de conserver le plus grand nombre de ressortissants français. Lorsque la question du futur des relations franco-britanniques en corrélation avec les résultats évoqués précédemment lui fut posée, Kevin Foster répondit on ne peut plus clairement : “la France et le Royaume-uni ont été, sont et resteront des alliés. L’amitié entre nos deux nations est indéfectible”.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale