Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Un journaliste britannique de Fox News gravement blessé en Ukraine

Benjamin Hall Fox NewsBenjamin Hall Fox News
LiveNOW from FOX - Youtube
Écrit par Léonie Bayon
Publié le 15 mars 2022, mis à jour le 15 mars 2022

Le correspondant en Ukraine de la chaîne américaine Fox News, Benjamin Hall, a été blessé hier non loin de Kiev alors qu’il préparait un reportage.

 

Fox News a confirmé hier soir que leur correspondant en Ukraine avait été blessé alors qu’il rassemblait des informations pour la chaîne. Il est actuellement hospitalisé.

 

Le journaliste serait gravement blessé

C’est la Procureure générale d’Ukraine, Irina Venediktova, qui a d’abord annoncé qu’un journaliste britannique avait été gravement blessé et qu’il avait été transporté en soins intensifs.

 

La chaîne américaine a ensuite annoncé la nouvelle en direct : « Nous avons très peu de détails pour le moment, mais Ben est hospitalisé et nos équipes sont mobilisées pour réunir davantage d’informations ». Les circonstances de sa blessure restent encore floues. Fox News en a profité pour remercier le travail des journalistes sur le terrain après ce « rappel brutal pour tous les journalistes qui mettent leur vie en jeu chaque jour pour livrer les nouvelles d'une zone de guerre ».

 

Brent Renaud, journaliste, tué dimanche en Ukraine

Cette nouvelle survient le lendemain de la mort de l’Américain Brent Renaud, premier journaliste étranger tué en Ukraine alors qu’il couvrait la guerre dans une zone sensible près de Kiev. Brent Renaud était un journaliste freelance et réalisait un documentaire sur la crise humanitaire ukrainienne.

 

Le photographe américain Juan Arredondo a lui aussi été blessé dimanche et était aux côtés de Brent Renaud lorsqu’il est décédé. Il a par la suite raconté avoir été la cible de coups de feu tirés par l’armée russe au niveau d’un point de contrôle à Irpin, à l’ouest de Kiev. Selon les autorités ukrainiennes, Brent Renaud aurait reçu une balle dans la nuque et serait mort peu après.

 

Le porte-parole du Pentagone John Kirby a cité les journalistes comme des « exemples des dangers de couvrir la guerre » lors d’une conférence de presse. « Il y a des journalistes du monde entier sur le terrain qui essaient de découvrir la vérité, de montrer cette vérité et de raconter ces histoires importantes », a-t-il poursuivi.

 

Début mars, une équipe de cinq journalistes de Sky News avait dû être évacuée après avoir été victime d’une embuscade menée par un « escadron de la mort » russe. Deux d’entre eux ont été touchés, l’un dans le dos et l’autre dans son gilet pare-balles.